banniere-ghu-JD.jpg page index
Nous sommes en . bzh le Vendredi 17 Novembre 2017
Il est 25 heure 07 ! C'est tard ! Pour votre santé, il est recommandé de songer à aller (ou retourner ) dormir.
Connectez-vous, merci.
Un principe simple : "quand tout le monde pense la même chose... c'est que plus personne ne pense !"

MENU LITHOTHÉRAPIE



Fiches informatives sur les cristaux
Avec des photos et des explicatifs des usages expérimentés par moi-même pour chacune des pierres présentées.


Particularités généralistes :


Autres particularités et précisions :mise à jour


Informations complémentaire sur la lithothérapie

réédité le 11 septembre 2017

On détermine empiriquement la dureté d’un minéral en rayant un monocristal avec les cristaux de référence de l'échelle de Mohs. échelle de Mohs -1
échelle de Mohs -2
Par exemple, l’apatite (de dureté 5) rayera les minéraux plus tendres qu’elle : ceux dont la dureté est inférieure à 5, comme la fluorine, la calcite, le gypse ...
L’échelle de Mohs se base sur la dureté de certaines gemmes, du talc à faible dureté au diamant de très grande dureté.
Mais l’apatite ne pourra rayer les minéraux plus durs qu’elle, comme le verre, l’acier, le quartz, la topaze, le corindon ou le diamant.
Si cette échelle est pratique, elle ne traduit pas précisément les intervalles de dureté : la différence de dureté entre les niveaux 1 à 4 est relativement faible, alors que l’écart de dureté entre le corindon (9) et le diamant (10) est, en fait, énorme.
Les matériaux rassemblés dans le tableau ci-dessous permettent de faire des comparaisons entre divers matériaux et les cristaux-gemmes. dureté matériaux et cristaux

Des subtilités bien connues des diamantaires

Dans le cas du diamant, il existe même de petites différences de dureté entre les facettes de ses cristaux naturels. Ainsi, la dureté du diamant varie d’un peu moins de dix à un peu plus de dix suivant les facettes du cristal. Ces variations sont si infimes sur l’échelle empirique de Mohs qu’elles ne sont pas quantifiables précisément dans cette échelle. Mais ces variations relatives constituent, en fait, de très grandes variations absolues de dureté, d’ailleurs utilisées par les diamantaires pour tailler et polir un diamant avec sa propre poudre.

Le clivage

Le clivage est une opération qui permet la division d’une gemme sans perte de volume.
Certains minéraux se brisent beaucoup plus facilement suivant certains plans cristallographiques bien définis, appelés « plans de clivage ». Ainsi, si le diamant est la gemme la plus dure, il peut se briser très facilement selon certains plans particuliers. Une simple pression avec une lame de couteau appuyé sèchement avec un marteau de bois selon ces plans suffit à couper un diamant en deux instantanément.


clivages de cristaux
Cette propriété est souvent utilisée par les diamantaires pour diviser un diamant brut sans grande perte de volume, ce qui aurait été le cas s’ils l’avaient scié.
La fluorine possède un clivage identique. Le graphite doit sa faible dureté à des plans de clivage, comme la molybdénite, le gypse et les micas.
Haut de page

Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω DÉconnection

Reprises des encodages d'affichage pour moins de ☻ ☺ ▒ sur les écrans ! Mais si ça arrive encore, prévenez-moi en m'indiquant la page concernée, merci !


Merci, je ne demande rien, un don étant un élan du cœur.

CSS Valide !

Une totale refonte de ce site a été réalisée !
De nouvelles rubriques vous sont donc proposées.
Qu'en pensez-vous ?
Merci de votre réponse
par le forum ou en direct . !


.