la banniere du site GHU en BZH
Nous sommes en . bzh le Mardi 10 Decembre 2019
Bon après midi ! Il est 18 heure 33. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.

TESTER SON Audition 1ère approche

L'après crise de goutte

Mis à jour le 29-11-2019

Points traités ici :


D'abord un rappel "technique" : L'acide urique est produit lorsque le corps décompose un produit chimique appelé purine. La purine est naturellement présente dans votre corps, mais on la trouve également dans certains aliments. L'acide urique est éliminé du corps dans l'urine.

Comment faire baisser son taux d'acide urique grâce à l'alimentation ?

Dans le cadre du régime spécial goutte et dans le but de réduire le taux d'acide urique, on veillera à favoriser les aliments à faible teneur en purines au cours des repas. Ils permettent de prévenir les crises et d'atténuer les symptômes liés à la goutte.
La bonne règle est de manger des portions modérées d'aliments sains.

Quels aliments faut-il éviter dans le cadre du régime spécial goutte ?

Il ne suffit pas de songer d'abord à favoriser certains aliments pour lutter contre la goutte, il faut avant toute chose éviter de consommer des aliments riches en purines qui font augmenter le taux d'acide urique. De même, certains aliments nuisent à la santé du foie et peuvent aggraver l'insulino-résistance et les crises de goutte.

De façon générale les viandes rouges, l'alcool, les poissons et les fruits de mer sont associés à l'augmentation du risque de goutte. On conseille vivement de limiter la consommation de viande à ent cinquante grammes par jour pour prévenir les crises.

Aliments à teneur élevée en purines

Mais les avantages pour la santé de la consommation de poisson et crustacés peuvent l'emporter sur les risques pour les personnes souffrant de goutte.

Les aliments à teneur modérée en purines sont :

Acides gras saturés

Les acides gras saturés diminuent la capacité de l'organisme à éliminer l'acide urique. De plus, la consommation de repas riches en lipides favorise la prise de poids qui augmente à son tour le risque de goutte. C'est un cercle vicieux auquel il faut prêter attention.

Voici un tableau des aliments riches en graisses saturés à limiter dans le régime spécial goutte, et des solutions de rechange.

Sources de graisses saturéesSolutions de rechange
Viande
Volaille
Charcuterie
Poisson
Partie blanche de la volaille, sans la peau
Morceaux maigres de viande
Tofu
Légumineuses
Fruits de mer( sous réserves )
Jambon de dinde
Fromage à plus de 20% de matière grasse Fromage à moins de 20% de matière grasse
Fromage végétal
Huile de coco
Huile de palme
Huile d'olive vierge
Huile de lin
Huile de noix
Huile de colza
huile de coude
Lait entier
Crème
Lait écrémé éventuellement
Laits végétaux (soja, amande, riz, etc.)
Crème de soja liquide
Yaourt entier, aux fruits ou sucré Yaourt bio de chèvre
Yaourt de soja
Beurre
Saindoux
Margarines dures
Huile végétale hydrogénée
Huiles végétales bio
beurre breton bio ( un peu )
Pâte à tarte brisée ou feuilletée
Croissant
Pâte diverse à base d'huile d'olive
Pain au sarasin
Pain azyme
>Pâtisseries et viennoiseries Pas de cochonneries chez vous, c'est mieux !
Friture
Panure
Cuisson à l'eau, poché, vapeur
Cuisson au four ou grillade

Haut de page

Dans le cadre du régime spécial goutte qu'en est-il du sirop de glucose-fructose ?

Il est préférable d'éviter les produits élaborés à base de sirop de glucose-fructose. Cet édulcorant courant est un concentré de sucre et de fructose. Le fructose est directement métabolisé par le foie et pourrait à long terme altérer son fonctionnement. Le sirop de glucose-fructose est aussi nommé sirop de maïs ou isoglucose. On le retrouve principalement dans :

Glucides simples

Les glucides ou sucres simples se retrouvent dans beaucoup de nos aliments quotidiens. Dans le but de ne pas élever le taux de sucre dans le sang, il faudra veiller à limiter les aliments sucrés. En effet, l'élévation de la glycémie sanguine induit une forte sécrétion d'insuline qui est néfaste pour le foie, particulièrement en cas de goutte.

Les principales sources de sucre sont :


Haut de page

Dans le cadre du régime spécial goutte qu'en est-il de l'alcool ?

L'alcool représente un des facteurs de risque de la maladie. En cas de goutte, il est donc impensable de limiter sa consommation de boissons alcoolisées. Les alcools qui favorisent l'apparition des crises de goutte sont : la bière, le rhum, le whisky, le gin et la vodka.
En revanche, boire du vin modérément (10 à 12 verres par jour) n'augmenterait pas le risque de goutte.Il est aussi très important de noter que la quantité d'alcool bien tolérée varie d'une personne à l'autre.

Autres aliments déconseillés :


Haut de page

Conseils pratiques au quotidien pour diminuer sa consommation d'aliments riches en purine.

Les aliments pauvres en purines à favoriser dans le cadre du régime spécial goutte sont :

Certains aliments sont à privilégier en cas de goutte. Il est parfois recommandé de répartir au cours de la journée les apports en protéines, glucides et lipides en consommant trois repas équilibrés et des collations si besoin, mais sans grignottage intempestifs ( la nuance est très très fine ! )

Les aliments protecteurs en cas de goutte sont :

Rôle de la Vitamine C

Certaines études avancent mais des études complémentaires reculent !
DONC
Il est possible d'augmenter sa consommation de fruits et légumes riches en vitamine C.

Les meilleures sources de vitamine C sont :


Haut de page

Comment faire baisser son taux d'acide urique grâce à une bonne hydratation ?

Une bonne hydratation contribue à diminuer les crises de goutte. On recommande de boire car la déshydratation est un facteur de risque pouvant déclencher les crises de goutte. En effet, un apport adéquat en eau facilite l'élimination de l'acide urique. Le café n'est pas à proscrire, il semblerait même qu'une consommation régulière et modérée de café produit un effet protecteur.


Haut de page

Comment faire baisser son taux d'acide urique grâce aux Oméga-3 ?

À l'inverse des acides gras saturés et trans qui nuisent à la santé du foie, les oméga-3 permettent de lutter contre l'inflammation et sont donc bénéfiques dans le cadre du régime spécial goutte. Cependant attention, il faudra privilégier les sources végétales d'Oméga-3 puisque les sources marines d'Oméga-3 sont des aliments qui sont généralement riches en purines, ce qu'il nous faut éviter !

Aliments riches en Oméga-3 à favoriser en cas de goutte :

Autres aliments conseillés :


Haut de page

Document établi par moi-même le 24 novembre 2019 en recoupement de diverses informations et selon mes propres attitudes face aux crises de goutte. J'en ai eu assez peu mais je ne suis pas prêt de les oublier, gast !

Références

×D'après le travail de : Léa Zubiria, Diététicienne-Nutritionniste - Janvier 2018


×D'après le travail de : Audrey Cyr - Octobre 2014

Bibliographie

Manuel de nutrition clinique de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ), section Goutte. Page consultée en ligne le 20 août 2014 par Léa Zubiria.


Mayo Clinic : Gout diet. Page consultée en ligne, le 20 novembre 2019 par moi : http://www.mayoclinic.org/healthy-living/nutrition-and-healthy-eating/in-depth/gout-diet/art-20048524


-*-
Note : Non, je ne place presque plus de liens hypertextes menant vers d’autres sites car certains ne sont pas mis à jour de façon continue et il est fréquent que des sites deviennent introuvables. Veuillez utiliser les outils de recherche connus de vous pour retrouver l’information désirée.

Traitement complémentaie et de soutien.

Par homéopathie ( Oh, pov juliette ! )

Attention l'homéopathie est une thérapeutique individualisée, deux personnes atteintes de la même affection ou présentant les mêmes symptômes peuvent nécessiter un traitement différent selon les signes individuels qui prédominent chez l'un et chez l'autre.


Soyez donc attentif à vos réactions et parlez en avec votre chien ou votre pharmachien ! mdr !


Il me semble, pour l'avoir testé sur moi avec une nette amélioration, que de continuer le traitement de "défense" après une crise aigüe de goutte est satisfaisant. Aussi je vous recommande de le tester aussi sur vous.


En direct sur mon conseil :
Rappel des granules à prendre lors d'une crise aigüe :
Granules deDosage
COLCHICINE principal traitement de la crise aiguë, elle permet, si elle est prise rapidement, de faire disparaître totalement la crise en trois à quatre jours.
COLCHICUM 4 CH
en 4CH – 3 granules absolument toutes les heures.
OU
5 granules de colchicum 6 DH 3 fois dans la journée ( réveil, midi, coucher )
BRYONIA ALBA 9CH5 granules toutes les heures
Excellent pour le traitement de la rhumatologie et des états inflammatoires.
APIS MELLIFICA 7CH5 granules de Apis mellifica 7 CH toutes les heures.
BELLADONNA 5CH5 granules de Belladonna 5 CH toutes les heures.
URTICA URENS 4CH 3 granules 4CH toutes les heures.
Car risque de crises de gouttes alternant avec de l'urticaire.
Puis en plus selon votre situation :
Granules deDosage
LEDUM PALUSTRE 4 CH 4 et 7 CH – Sil'œdème est pâle tirant sur le violet. en 4CH uniquement
Sinon 3 granules alternativement toutes les heures.
RHUS TOXICODENDRON 9CHUtilisé pour soigner et soulager les arthrites et rhumatismes, les éruptions cutanées avec oedèmes et les dermatoses en général

BELLADONNA 7CH
Pour traiter les rhumatismes aigus, 7 CH toutes les heures.
Puis ensuite parce qu'il faut un traitement de continuité :
Granules deDosage
SARSAPARILLA 7 CH5 granules 2 fois par jour - au réveil et au coucher pendant un mois à prendre après la fin des douleurs.
SOLIDAGO VIRGA 7CH5 granules 2 fois par jour - au réveil et au coucher pendant un mois à prendre après la fin des douleurs.
ARNICA_MONTANA 7 CH5 granules 2 fois par jour - au réveil et au coucher pendant un mois à prendre après la fin des douleurs.
NUX VOMICA 9CH5 granules 2 fois par jour - au réveil et au coucher pendant un mois à prendre après la fin des douleurs.
NOTA - Utile en traitement en infectiologie ainsi que pour soulager certains types de troubles digestifs. Selon la pathologie observée, la dilution recommandée varie entre 9 et 15 CH.

Parce qu'on est dans les rappels basiques !

Indications générales des différentes dilutions :
Dilution basse (4CH et 5CH)Les dilutions basses sont utilisées pour les cas aigus et ponctuels, limités dans le temps. Les granules homéopathique sont pris 2 à 3 fois par jour.
Dilution moyenne (7CH et 9CH)Les dilutions moyennes sont les plus courantes. On en prend de l'apparition à la disparition des symptômes.
Dilution élevée (12CH, 15CH et 30CH)Les dilutions hautes sont utilisées pour des cas chroniques, qui durent dans le temps. Les granules homéopathique sont pris 1 fois par semaine ou par quinzaine.
--
Nombre de granules à prendrede 3 à 5 en général pour les basses dilutions
Par contre : 1 prise d'un tube pour les 30CH à chaque fois
Mon conseil est :

Celui-ci


à mettre en œuvre réellement !



Haut de page

Pour avoir une réponse,
il est judicieux de poser une question, non ?
OUI, en effet !


N'oubliez rien, surtout l'email, sans erreur.

Merci de m'indiquer


Votre message :


J'y répondrai certainement.


Haut de page

Haut de page

Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω Relationnel ω Déconnection ou Désinscription

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec dignissim fringilla dapibus. Curabitur placerat efficitur molestie. Quisque quis consequat nibh. Aenean feugiat, eros eget aliquam vulputate, leo augue luctus lectus, non lobortis libero quam non sem. Aliquam sit amet tincidunt ex, mollis interdum massa. Sed vulputate mi id accumsan scelerisque. Nam interdum iaculis ipsum, non convallis mauris faucibus et. Pellentesque in imperdiet lorem, in condimentum neque. Nullam auctor sem eu sapien pulvinar, non ultricies ipsum hendrerit. Aliquam at magna convallis, ultrices enim vitae, mollis lacus.

C'est bien compris ?'