la banniere du site GHU en BZH
Nous sommes en . bzh le Mardi 10 Decembre 2019
Bon après midi ! Il est 18 heure 33. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.

La douceur de la nature


  • Recommandations pour une vie saine
  • Télécharger le fichier des "Recommandations pour une vie saine" pour l'imprimer
  • visualisations colorées
  • sonorités
  • chaleur
  • odeur
  • le temps
  • le mésechyme
  • le thé plaisir
  • le chocolat
  • Le printemps !
  • Vitamines et éléments vitaux

  • VOTRE SANTÉ

    .

    On s'en préoccupe ?

    Le chocolat, un trésor de bienfaits pour la santé…

    Le chocolat, issu de la fève de cacao, est souvent très apprécié des gourmands.
    Et si le chocolat alliait gourmandise et bienfaits sur la santé ?

    chocolat

    Les bienfaits inestimables du chocolat :

    Le cacao, grâce aux fibres dont il est composé, permettrait de limiter la constipation en stimulant le transit intestinal. Ainsi, plus le chocolat a une teneur élevée en cacao, plus il contient de fibres. Cent grammes de chocolat noir à soixante dix pour cent de cacao renferment, par exemple, environ quinze grammes de fibres, soit plus que certains légumes comme la courgette ou le concombre. De plus, le chocolat contient aussi des polyphénols qui permettent de renforcer la muqueuse intestinale, l'un des remparts de notre système immunitaire. Il serait un allié antioxydant.

    Le chocolat est l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes, des antioxydants contenus dans la poudre de cacao à hauteur de dix pour cent environ. Ces derniers jouent un rôle non négligeable dans la prévention de certaines maladies comme le cancer et permettent de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Plus suprenant, la capacité antioxydante du cacao serait deux à trois fois plus élevée que celle du thé vert et du vin. Donc il serait préférable de manger du chocolat que de boire du vin. La comparaison avec le vin est assez troublante,puisqu'en France, l'Institut national de l'origine et de la qualité classifie les chocolats de qualité de la manière suivante :

    Le chocolat noir améliore le fonctionnement des artères et de la circulation sanguine. Les flavonoïdes limitent l’apparition du cholestérol LDL, dilatent les vaisseaux sanguins et améliorent la coagulation, limitant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Le cacao est également une excellente source de magnésium. Il permet de combattre la fatigue, le stress et l’anxiété. Il contient aussi des tryptophanes, des acides aminés qui se transforment et transmettent de la sérotonine à l’organisme. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle essentiel sur l'humeur puisqu’elle permet d'apporter une sensation d'apaisement et de bien-être, ce qui amène souvent à penser que le chocolat est un antidépresseur. Le simple fait de déguster du chocolat apporte réconfort et satisfaction, puisque cela favoriserait aussi la sécrétion d’endorphines, l'hormone du bonheur. Une croyance populaire dit que le chocolat peut causer l'acné. Cependant, aucune étude scientifique n'a pu l'étayer. Le chocolat en lui-même a un indice glycémique bas.Il a même été suggéré que puisque le chocolat augmente le niveau de sérotonine dans le cerveau, il pourrait au contraire diminuer le stress et aider à réduire l'acné. Le chocolat se consomme à une température d'environ vingt degré. C'est un produit qui supporte mal les écarts de température car ils provoquent sa fonte ou son blanchissement, dû à l'accumulation de sucre ou de beurre de cacao en surface. Il faut également le conserver à l'abri des odeurs en raison de sa forte teneur en graisses. Mais, un tiers des graisses du chocolat sont constitués par l'acide stéarique, un acide gras saturé, et par l'acide oléique, un acide gras insaturé. Cependant, au contraire des autres graisses saturées, l'acide stéarique n'augmente pas le niveau de lipoprotéine de basse densité, le cholestérol LDL dit ''mauvais'', intimement lié au taux global de cholestérol dans la circulation sanguine. Ainsi, malgré le degré de saturation du beurre de cacao, celui-ci ne semble pas induire d'athérosclérose. Autrement dit, la consommation de relativement grandes quantités de chocolat noir et de cacao n'augmente vraisemblablement pas le niveau du cholestérol LDL. Cela pourrait diminuer même la quantité de LDL produite par le foie, alors ! Au final, la consommation de chocolat est corrélé avec une diminution du risque de survenue de maladies cardio-vasculaires, concernant également les accidents vasculaires cérébraux. Ces constatations reposent toutefois essentiellement sur des études observationnelles et non sur des étude randomisées, avec un risque de biais statistique

    Les méfaits, presques inconnus, du chocolat :

    Cependant le chocolat est à consommer avec modération car son apport énergétique reste important avec cinq cent kilocalories pour cent grammes, soit le quart de nos besoins quotidiens. En revanche, consommer seulement ''un peu'' de chocolat noir chaque jour permettrait de faire diminuer la pression artérielle et ainsi de prévenir les troubles cardiaques. Le tout est de savoir évaluer quel est le ''un peu'' qui vous convient.



    Maintenant, relisez bien le texte ci-dessus et regarder cette image ci-dessous !

    chocolat et sante

    Que constatez-vous ?

    OUI, les parties négatives sont insignifiantes par rapport à celle des avantages,
    donc oubliez-les !


    Et mangez du chocolat, mais partagez c'est encore mieux, avec Maud et Rassion si vous voulez bien !


    Et c'est à Pâques et en période de fin-début d'année qu'on y pense le plus, au chocolat, non ?

    Haut de page

    Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω Relationnel ω Déconnection ou Désinscription

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec dignissim fringilla dapibus. Curabitur placerat efficitur molestie. Quisque quis consequat nibh. Aenean feugiat, eros eget aliquam vulputate, leo augue luctus lectus, non lobortis libero quam non sem. Aliquam sit amet tincidunt ex, mollis interdum massa. Sed vulputate mi id accumsan scelerisque. Nam interdum iaculis ipsum, non convallis mauris faucibus et. Pellentesque in imperdiet lorem, in condimentum neque. Nullam auctor sem eu sapien pulvinar, non ultricies ipsum hendrerit. Aliquam at magna convallis, ultrices enim vitae, mollis lacus.

    C'est bien compris ?'