La lumi貥, sa couleur, ses vibrations
banniere-ghu-JD.jpg page index
Nous sommes en . bzh le Dimanche 18 Novembre 2018
Bonne soirée ! Il est 19 heure 19. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.
Pour laisser un message rapide au responsable de ce site
Pour recevoir des informations par messagerie

Les couleurs



Les rayonnements et

la lumière


un rayonnement parmi tant d'autres


LA LUMIÈRE

La lumière est aussi, bien entendu, de nature vibratoire. Sa décomposition spectrale (énergie émise en fonction de la longueur d'onde) est possible à l'aide d'un prisme de verre qui utilise la propriété de la lumière appelée réfraction, ou changement de direction à la transition entre deux milieux transparents différents: air, eau, verre, liquides en général, plastiques...
Ce changement de direction se fait de manière légèrement différente selon la couleur de la lumière. Une lumière blanche contenant en fait toutes les couleurs, ressort irisée d'un prisme.

La couleur, telle que l'oeil humain la voit et l'interprète avec son cerveau dans une bande spectrale limitée, va du rouge (longueur d'onde 800 nm, nm = nanomètre ou milliardième de mètre), au violet (400 nm)
Au sens de la physique, il y a une infinité de raies colorées passant insensiblement des unes aux autres.

Une couleur est caractérisée par:

Les physiciens utilisent des notions plus quantifiables, respectivement la longueur d'onde dominante et la pureté spectrale. Des capteurs photosensibles, des pellicules photographiques spéciales, répondent à un spectre plus large, en particulier:

LUMIERE BLANCHE

Elle produit une tonicité des organes, elle accélère les processus vitaux.

LUMIERE JAUNE

C'est le jaune qui augmente le plus la tonicité neuro-musculaire générale.  Ainsi, porter le maillot jaune stimulerait le porteur. Le jaune aurait aussi un effet calmant supérieur à toutes les autres couleurs. Sous lumière artificielle on conseille des verres jaunes et la fatigue est atténuée dans des proportions allant jusqu'à 50%.

LUMIERE ROUGE

Elle est utile dans l'eczéma, les brûlures, les coups de soleil, la rougeole, la variole. Elle peut corriger une dose excessive de rayons ultra-violets. Excitant pour les sanguins, le rouge est stimulant pour les lymphatiques, relève l'activité psychique dans la neurasthénie dépressive.

LUMIERE BLEUE

Le bleu est analgésique, anesthésique et antispasmodique. On l'utilise dans les contusions, les névralgies, la sciatique, l'asthme. Il est antagoniste du rouge et est indiqué dans les crises nerveuses et chez les hyperexcités. Il aide pour le sommeil. Sous une lumière bleue ou violette, les cellules cancéreuses ne se développent pas alors qu'elles prolifèrent sous une couleur rouge.

LUMIERE VERTE

Le vert est reposant pour la plupart des excités. La vue des prés bien verts à la campagne est extrêmement reposant et paisible. Aide aussi à l'attention, la volonté, le caractère et la sensibilité morale, le vert prépare à l'hypnose avec le bleu.
Bien sûr on n'ira pas jusqu'à dire que les couleurs vont guérir toutes les maladies mais elles aident à s'entourer d'un climat harmonieux propice au développement d'une vie agréable.

Rappel : voir le tableau des correspondances liées aux couleurs.

Haut de page

Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω Déconnection
Merci, je ne demande rien de spécial,
un don étant, chacun le sait bien, un élan du cœur.
CSS Valide ! Coup d

Reprises des encodages d'affichage pour moins de ☻ ☺ ▒ sur les écrans ! Mais si ça arrive encore, prévenez-moi en m'indiquant la page concernée, merci !