la banniere du site GHU en BZH
Nous sommes en . bzh le Samedi 7 Decembre 2019
Bonne soirée ! Il est 21 heure 47. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.

Mes analyses ou élaborations


º LE MONDE BOUGE

BALIVERNES

  • Les éoliennes et votre argent.
  • L'arnaque de l'éolien ?
  • Suite de l'arnaque de l'éolien ?
  • Le MENSONGE PLANÉTAIRE CLIMATIQUE

  • L’Etat enfin condamné pour sa propagande anti santé naturelle !
    La honte sur la démocratie française

    Le 7 décembre dernier, la Cour d’appel de Paris a condamné l’Etat français pour avoir gravement diffamé une pratique de santé globale et naturelle.L’organe qui a été condamné, c’est la Miviludes, la « Mission étatique contre les sectes ».
    En apparence, la Miviludes poursuit un noble combat : éviter que des personnes vulnérables ne tombent dans les mains de dangereux escrocs ou charlatans.Mais en réalité, la Miviludes agit comme s’il était le bras armé de l’industrie pharmaceutique pour réduire au silence les médecines naturelles, complémentaires et alternatives.
    Je sais que c’est difficile à croire.
    Mais jugez en par vous-même :
    En 2012, la Miviludes a publié un « guide » sur la Santé et les dérives sectaires ( en PDF ici)
    Eh bien figurez-vous que ce guide qualifiait de « méthodes à risque de dérive sectaires » des pratiques médicales aussi sérieuses et reconnues que :

    La Justice française vient de lancer un simpleavertissement sans frais à la Miviludes.

    La fasciathérapie, une méthode globale réhabilitée par la Justice!

    Dans son guide, la Miviludes accusait aussi la « fasciathérapie » de dérive sectaire.La fasciathérapie est une méthode de soin manuelle, un peu comme l’ostéopathie.
    Elle est pratiquée avec sérieux par des masseurs-kinésithérapeutes, qui font énormément de bien à leurs patients.

    La Mivilude en donne la définition suivante :

    « C’est une thérapie manuelle centrée sur le patient. Elle prétend le traiter dans toute sa globalité et le rend acteur de sa santé. Elle sollicite les forces d’auto régulation somatique et psychique. Les instruments pratiques sont : le toucher manuel, l’accordage somato-psychique et la rééducation sensorielle »

    Pour la Miviludes, cela suffit à dire que cette pratique est à risque de dérive sectaire !
    Pour eux, toute méthode « globale », « centrée sur le patient », qui le rend « acteur de sa santé » est donc suspect !
    Ils préfèrent que les patients soient des « petits enfants », qui se prosternent devant « l’industrie pharmaco-chimique » et fuient les médecines douces !

    Heureusement, la Justice a condamné la Miviludes pour avoir dit du mal de la fasciathérapie.
    La Justice l’a aussi condamnée à payer une indemnisation à l’association FasciaFrance (anciennement Association Nationale des Kinésithérapeutes Fasciathérapeutes).

    C’est la preuve qu’il ne faut jamais se laisser faire – les kinesithérapeutes ont eu raison de saisir la Justice !
    Et c’est la preuve que nous sommes sur la bonne voie.
    Je suis sûr qu’on aura d’autres bonnes nouvelles en 2018.



    Haut de page

    Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω Relationnel ω Déconnection ou Désinscription

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec dignissim fringilla dapibus. Curabitur placerat efficitur molestie. Quisque quis consequat nibh. Aenean feugiat, eros eget aliquam vulputate, leo augue luctus lectus, non lobortis libero quam non sem. Aliquam sit amet tincidunt ex, mollis interdum massa. Sed vulputate mi id accumsan scelerisque. Nam interdum iaculis ipsum, non convallis mauris faucibus et. Pellentesque in imperdiet lorem, in condimentum neque. Nullam auctor sem eu sapien pulvinar, non ultricies ipsum hendrerit. Aliquam at magna convallis, ultrices enim vitae, mollis lacus.

    C'est bien compris ?'