Votre affichage va être magnifique ! Merci de ne plus utiliser IE ! L'ARNAQUE des ÉOLIENNES
la banniere du site GHU en BZH
Nous sommes en . bzh le Mardi 11 Aout 2020
Merci d'être sur mon site. Il est environ 2 heure 45 ! C'est très tôt en France ! Pour votre santé, il est recommandé de songer à aller (ou retourner ) dormir.

Voici des informations parfois brutes, parfois brutales, certaines commentées, d'autres se passent de commentaires !
Mais je les ai vérifiées, avec mes moyens limités. Et je vous en fais part.
À vous de juger.

retour ACTUALITÉS

Par ordre de mise à jour
An / mois/ jour Sujet traité

2020:08:09 à 10:27: - COVID19_à_l_école
2020:08:08 à 06:46: - Hadopi_a_coûté_cher
2020:08:03 à 10:55: - Diversité_brute
2020:08:02 à 10:02: - Le_DAVID_de_Michel-Ange_de-retour_en_Italie
2020:08:01 à 08:04: - Masque_politique_ou_médical
2020:07:25 à 06:38: - Intelligence_ou_connerie_artificielle
2020:07:23 à 10:37: - Le_conditionnement_collectif
2020:07:21 à 03:16: - Informations_multi-avis
2020:06:17 à 08:05: - Mensonge-planetaire-pharmacetique
2020:06:12 à 02:06: - Écriture_européenne
2020:05:25 à 09:32: - comme_a_dit_le_predicateur
2020:05:25 à 09:25: - petitions
2020:05:25 à 09:04: - mvt-altruiste
2020:05:25 à 09:01: - Marionnettes
2020:05:25 à 09:00: - milivudes-2
2020:05:25 à 08:58: - Mon-approche-de-la-vie
2020:05:21 à 08:17: - Évolution-en-cours-ete-2015
2020:05:21 à 08:17: - ÉCRITURE_INCLUSIVE
2020:05:21 à 08:17: - vie_experience
2020:05:21 à 08:17: - survivre-a-la-democratie
2020:05:21 à 08:17: - si-jesus-naissait-aujourdhui
2020:05:21 à 08:17: - reconstruire-le-politique
2020:05:21 à 08:17: - modele-Hulot-Costadau
2020:05:21 à 08:17: - milivudes-3
2020:05:21 à 08:17: - milivudes-1
2020:05:21 à 08:17: - mensonge-planetaire-climatique
2020:05:21 à 08:17: - laicite
2020:05:21 à 08:17: - la_violence_des_meneurs_du_monde
2020:05:21 à 08:17: - la_vie_en_spirale
2020:05:21 à 08:17: - dernier_Message
2020:05:21 à 08:17: - conseil_constitutionnel_et_decision_historique
2020:05:21 à 08:17: - arnaque_trotinettes
2020:05:21 à 08:17: - Resolutions_annuelles
2020:05:21 à 08:17: - ReCONSTRUIRE_le_MONDE
2020:05:21 à 08:17: - Prevert_inspire_Morel
2020:05:21 à 08:17: - Objectif_profits_industrie_pharmaceutique
2020:05:21 à 08:17: - Le-grand-projet-enfances
2020:05:21 à 08:17: - Greta_Thunberg
2020:05:21 à 08:17: - Coline_Serreau_vous_dit
2020:05:21 à 08:17: - COVID19
2020:05:21 à 08:17: - CORONO-CHINOIS
2020:05:21 à 08:17: - Agir_positivement
2020:05:21 à 08:05: - Heroisation_danger
2020:05:11 à 03:05: - La_confiance
2018:08:01 à 04:35: - déviances_dangeureuses
2018:08:01 à 04:35: - ARNAQUE_des_ÉOLIENNES

L'ARNAQUE des ÉOLIENNES
Depuis le temps que je le dis ...

Souvenez-vous, ce n'est pas si vieux !!!

Pour Frédéric Lanoë, Président de France Energie Eolienne (FEE), la filière éolienne a besoin du système de soutien actuel, qui repose sur l’achat par EDF de l’électricité éolienne à un tarif ( avantageusement Note perso )déterminé si l’on veut atteindre les objectifs pour 2020 fixés par le gouvernement : « Les premiers signaux de redémarrage de la filière éolienne française sont maintenant visibles, avec 870 MW de contrats signés en 6 mois, il ne faut pas casser maintenant cette dynamique. Plus le cadre économique de la filière sera sécurisé, plus nous serons à même de développer l’industrie et de créer de l’emploi en France. »

Le développement des énergies renouvelables est affiché comme une priorité pour la France avec un objectif de 23 % de la consommation finale brute en 2020.



Jacques DUSSIN sur Univers Nature (???), le 18 janvier 2014 - 14 h 22 min

Je trouve LAMENTABLE que l’on soit encore à faire payer EDF le prix de l'éolien !!! Si on accepte, comme notre président, que l’on est maintenant à fond dans un système libéral, chacun doit se débrouiller seul sans que ce soit les autres ( les imposables ) qui paient pour eux !

Si l’éolien n’est pas « rentable », on arrête ! Ou alors on réfléchit un peu plus loin que le bout de son porte-monnaie et on insiste pour que ce soit l’éolien qui remplace le nucléaire, même s’il faut une éolienne pour 10 habitants !

Mais si on arrête le gaspillage, peut-être qu’une éolienne pour 1 000 habitants c’est suffisant ! Mais là je refais le monde avec l’intelligence et non plus avec l’argent libéral !

Bon vent; les éoliens !

... et maintenant Claude Brasseur, mathématicien, chercheur en énergies renouvelables le dit ouvertement :

L’installation d’éoliennes où que ce soit sur la planète ne répond à aucune logique, ni verte ni économique.

L’installation d’éoliennes où que ce soit sur la planète ne répond à aucune logique, ni verte ni économique. Peu nombreuses, elles ne dérangent guère ; nombreuses, elles tuent l’économie d’un pays tout en le polluant.

En Europe, le motif invoqué pour l’installation d’éoliennes s’appelle « les directives de la Commission pour 2020 ». En Belgique, où les instructions de la Commission sont déjà satisfaites grâce aux centrales à pellets importés, aux éoliennes importées et aux panneaux photovoltaïques importés, les éoliennes continuent à se multiplier. Et le citoyen payant peut se demander pourquoi cet excès de zèle en Belgique, pourquoi cette folie en France, grand pays reconnu le moins pollué d’Europe pour sa production d’électricité.

Oui, la question doit être posée : pourquoi la multiplication de ces engins coûteux, au rendement si faible qu’ils ne peuvent survivre que grâce aux subsides, visibles et camouflés, de l’État pour chaque kWh ? La question est d’autant plus pertinente que les éoliennes – énergie « verte » ! — sont une source de pollution. Le Danemark et l’Allemagne commencent à s’en rendre compte, ils vivent dans la pollution, leur économie bat de l’aile.

Pour polluer moins, il ne faut vraiment pas installer d’éoliennes. Un modèle de calcul plausible est ici envisagé :

− Dans ce modèle, un pays qui a 100 % de sa puissance nominale nécessaire avec de l’éolien doit ajouter 100 % de cette puissance en centrales fossiles, ici au gaz. Ces centrales ont un rendement faible : il est de 40 %. Ce faible rendement est compensé par leur souplesse, qui les rend aptes à suivre les éoliennes, dont la puissance varie sans cesse de « tout » à « rien ». Les éoliennes produisent 25 % de leur potentiel théorique et les turbines à gaz fournissent les 75 % complémentaires. Précisons que les éoliennes tournent quasi tout le temps, ce qui camoufle leur puissance le plus souvent proche de zéro.

− Un pays pourrait s’équiper à 100 % de centrales au gaz turbine-vapeur qui ont un rendement de 60 %. Ces centrales sont incapables de suivre le rythme imprévisible des éoliennes. Ce pays n’installerait pas d’éoliennes.

− Établissons le rapport entre la consommation de gaz du pays avec éoliennes et du pays sans éoliennes : (75 %/0,4)/(100 %/0,6) = 1,13. Le pays avec éoliennes consomme 13 % de gaz de plus que celui qui n’a pas d’éoliennes. La différence est pire pour tout autre combustible fossile !

Conclusion : un pays sans éoliennes consommera toujours moins de gaz qu’un pays avec éoliennes. Le fort mauvais rendement des centrales au gaz quand elles varient de régime aggrave lourdement encore l’écart théorique observé ici : le rendement des centrales souples accompagnant des éoliennes est en pratique bien inférieur aux 40 % théoriques. Plus le rendement est faible et plus la pollution est grande…

Un pays fonctionnant au gaz (ou autre) + éoliennes est une catastrophe écologique, financière. Et ceci quoi que l’on fasse comme progrès dans le domaine.



À vous de voir comment ... voter ? ... agir ?


Haut de page

Droit vers la ruine avec les « scientifiques verts »

Auteur : Claude Brasseur(¹)
les caractères en gras, c'est de moi ! 3-10-2017

N’étant pas climatologue, je n’ai pas immédiatement vu l’ineptie du film d’Al Gore, Une vérité qui dérange. Ce film nous annonçait une augmentation de la température sur Terre liée à l’excédent de gaz carbonique (CO2) produit par l’homme. Il nous expliquait les conséquences de cette augmentation de CO2 et, sur Google, « effet de serre », on peut voir une série d’illustrations de ce mécanisme présentées par le GIEC. Heureusement, ces illustrations sont absurdes car, si elles étaient vraies, et vu l’augmentation mesurée du CO2, nous devrions être cuits depuis longtemps !

Soyons précis : L'effet de serre existe, il nous offre une planète agréable à vivre pour plantes, animaux, humains. Il est créé par notre atmosphère composée d’azote, d’oxygène, avec un peu de vapeur d’eau et des nuages. Le CO2 y joue un tout petit rôle, tellement petit que son augmentation de 10 ou de 100 fois n’a quasiment pas d’influence sur le climat. On trouve de vraies illustrations aussi sur Google !

Bien sûr, la température sur Terre varie à cause de l’activité magnétique du Soleil 1 ou d’un volcan. Elle varie localement à cause de l’activité humaine. Et j’ai vu au Burkina Faso, à quelques kilomètres de distance, un village entouré de terres arides où il faisait affreusement chaud et, sur quelques km², une mission où les missionnaires avaient planté beaucoup d’arbres et où il faisait bon…

Ce qui ne varie pas, c’est l’activité de ceux qui profitent de notre crédulité, de notre peur, pour nous ruiner. J’ai fait des recherches, quelques calculs (ma formation de mathématicien m’y aide), j’ai découvert que toute cette histoire de « réchauffement climatique anthropique » ne tient pas debout, puisque le CO2 ne joue pratiquement pas de rôle dans l’effet de serre, et je me suis demandé d’où vient cette croyance. La réponse se trouve dans le travail de Svante Arrhenius en 1896. Ses interprétations ont été acceptées par beaucoup de scientifiques responsables, même si ses déductions étaient fausses. J’avoue y avoir cru aussi. Récemment, Thomas Allmendinger, docteur en sciences retraité et ne risquant donc plus sa place ou ses subsides, a refait l’expérience d’Arrhenius et il en a fait une interprétation correcte (²)

Il serait temps que les gens responsables s’instruisent, cessent de raconter une fable criminelle ! Criminelle ? Oui, il est criminel de lutter contre le CO2, un gaz indispensable à la vie, et d’« oublier » tous les gaz et autres éléments polluants qui détruisent cette vie. Al Gore n’a pas parlé des pollutions monstrueuses qui tuent de très jeunes enfants, rendent malades tous ceux qui doivent les subir !

Non, les Verts ne sont pas verts ! Ils ne le savent pas, ils sont convaincus de ce que « les énergies renouvelables doivent remplacer au plus vite les énergies fossiles ». Conviction chaque jour renforcée par la presse aux ordres de ceux qui gagnent des fortunes en installant, par exemple, des éoliennes. Les éoliennes, elles, sont bien plus polluantes que les centrales gaz turbine-vapeur qu’elles sont censées remplacer. Incroyable, mais vrai : dès qu’il y a beaucoup d’éoliennes elles sont obligatoirement accompagnées – 100 % du temps ! – de centrales au gaz à turbine simple dans le meilleur des cas. Ces dernières sont souples, elles doivent être en stand-by 100 % du temps, être capables d’accélérer ou de ralentir comme aucune autre centrale ne peut le faire. Ces centrales souples consomment 50 % de combustible de plus que les centrales au gaz turbine-vapeur, leur pollution est aggravée comme celle d’une voiture ralentissant et repartant sans arrêt dans un centre ville. Et chacun sait comme les centres des villes sont pollués !

La conclusion s’impose : le couple éoliennes – centrales thermiques souples nous ruine et nous pollue. L’Allemagne fait encore « mieux » que nous : elle pollue, chaque année, plus avec son charbon et lignite en accompagnement des éoliennes ! Si cette conclusion ne s’impose pas depuis longtemps, c’est que le très riche lobby du « renouvelable » peut se permettre un matraquage régulier dans tous les médias. Le bon sens n’y a pas sa place, mais on peut comprendre que le citoyen moyen fasse confiance à des « scientifiques ».

  • Accepterons-nous de nous instruire ?
  • Obligerons-nous nos hommes politiques à s’instruire ?
  • Se renseigneront-ils sur des sources d’énergie renouvelable propre, de prix raisonnable et sans danger ?
    Elles existent !

Évitons d’avoir à dire, comme Shakespeare : « Quelle affreuse époque, où des idiots guident des aveugles. »



Haut de page
Conclusion du texte précédent de ... 2014 !:
un pays sans éoliennes consommera toujours moins de gaz qu’un pays avec éoliennes. Le fort mauvais rendement des centrales au gaz quand elles varient de régime aggrave lourdement encore l’écart théorique observé ici : le rendement des centrales souples accompagnant des éoliennes est en pratique bien inférieur aux 40 % théoriques. Plus le rendement est faible et plus la pollution est grande…

Un pays fonctionnant au gaz (ou autre) + Éoliennes est une catastrophe Écologique, financiÈre. Et ceci quoi que l’on fasse comme progrÈs dans le domaine.



À vous de voir comment ... voter ? ... agir ?

Notes:
  1. Claude Brasseur, « Le soleil annonce un nouveau refroidissement climatique » sur la base de Valentina V. Zharkova et al., Heartbeat of the Sun from Principal Component Analysis and prediction of solar activity on a millenium timescale (Nature)
  2. Comme d’autres, Allmendinger démontre l’absence d’effet de serre du CO2 dans son étude, The Refutation of the Climate Greenhouse Theory and a Proposal for a Hopeful Alternative (Environment Pollution and Climate Change)



Haut de page


Et ça continue !

Les preuves que nous sommes dans un ''nouvel an'' en 2020

Environnement : le Conseil constitutionnel prend une décision historique.

Auteur : Axel Leclercq


Texte placé le 1er février 2020 - sans commentaire



La protection de l’environnement justifie-t-elle des atteintes à la liberté d’entreprendre ?

Le Conseil constitutionnel a tranché et sa réponse est oui. Une décision historique qui pourrait changer la donne de la lutte écologique en France.

Explications :
Saisi par les producteurs de pesticides, le Conseil constitutionnel a estimé que l’interdiction de la production en France et de l’exportation de produits bannis par l’Union européenne était conforme à la constitution.



Dans un communiqué, l’institution s’explique :

“En des termes inédits, le Conseil constitutionnel juge (…) qu’il découle du préambule de la Charte de l’environnement que la protection de l’environnement, patrimoine commun des êtres humains, constitue un objectif de valeur constitutionnelle.”

« Sa décision se fonde à cet égard explicitement sur les termes du préambule de la Charte, selon lesquels « l’avenir et l’existence même de l’humanité sont indissociables de son milieu naturel … l’environnement est le patrimoine commun des êtres humains… la préservation de l’environnement doit être recherchée au même titre que les autres intérêts fondamentaux de la Nation … afin d’assurer un développement durable, les choix destinés à répondre aux besoins du présent ne doivent pas compromettre la capacité des générations futures et des autres peuples à satisfaire leurs propres besoins ».



Résultat des courses, l’interdiction de production et d’exportation de pesticides bannis par l’Union européenne entrera bien en vigueur en 2022. Tant pis si cela va à l’encontre de la liberté d’entreprendre : les enjeux environnementaux doivent primer.


Un choix inédit qui réjouit les écologistes et qui pourrait à l’avenir faciliter de nombreux combats environnementaux. On ne peut plus faire n’importe quoi sans tenir compte des conséquences futures.



Une vraie victoire ?




Haut de page



Haut de page
CSS Valide !