la banniere du site GHU en BZH

Dernières interventions sur le site :
Le 13 juin 2021 -___

Recherchez rapidement sur le site.

Nous sommes en . bzh
le Samedi 19 Juin 2021
Bonne soirée ! Il est 21 heure 29. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.


Harmonie Intergalactique


CHOISISSEZ Dernière mise à jour
An / mois/ jour - Sujet traité


2021:06:03 - Common_Law_Courts
2021:04:22 - Common_Law_Courts-2
2021:04:08 - la_flamme_violette
2020:11:04 - Christ_et_notre_humanite
2020:10:20 - les_rites
2020:10:20 - Enjeux_2020
2020:10:20 - Choisir
2020:10:17 - une_lecture_a_faire
2020:10:17 - nos_sept_corps
2020:10:17 - les_3
2020:10:17 - ethique_GHU
2020:10:17 - egregores
2020:10:17 - affirmat_effic
2020:10:17 - Une_approche_de_la_vie
2020:10:17 - Espoir_et_ange_gardien
2020:10:09 - Trop_se_laver_=_DANGER
2020:10:03 - Modifions_la_PAC
2020:05:23 - Evolution-en-cours-ete-2015
2020:05:12 - contacts_merveilleux
2020:05:12 - conscience
2020:05:11 - source
2020:05:11 - notre_universalite
2020:05:07 - energies_cosmos
2020:05:07 - chemin-de-vie
2020:05:07 - GHU_depuis_Zarahoustra
autres lieux ...
Mes actualités
Mon approche de la vie

Trop se laver est se mettre en DANGER !

Placé le 09-10-2020

Ici, la source de cette information

Bonjour les amis !
Voici une autre façon de voir l'avenir !
Je l'ai déjà évoquée mais je n'ai pas beaucoup insisté car :
j'estime que chacun est libre de ses actes !





Se lave-t-on trop ?

Quelqu'un m'a parlé de l'expérience d'un journaliste américain du nom de James Hamblin qui a décidé de ne plus se laver.

Les réactions n'ont pas tardé !

Certains se sont montrés franchement dégoûtés, tandis que d'autres ont avoué sans complexe ne pas prendre de douche tous les jours.

J'ai constaté à quel point cette anecdote amusante au premier abord pouvait susciter un débat enflammé.



la douche quotidienne

La question de la douche quotidienne, convention sociale pour les uns, geste d'hygiène incontournable pour les autres, n'a laissé personne indifférent.

Se doucher tous les jours est-il indispensable et bon pour notre santé ? Rien n’est moins sûr, voici pourquoi.



Les Français sentent-ils vraiment mauvais ?

À l'étranger, les Français ont la réputation d’être quelque peu laxistes en matière d'hygiène corporelle.

La raison ? Une enquête parue dans les années 1950 dans le magazine Elle. Elle mettait en évidence les conditions déplorables d’hygiène en France.

C’est cet article qui serait à l'origine des clichés sur le manque de propreté des Français.

Il faut dire qu'à l'époque tout le monde n'avait pas accès à l'eau chaude et il était rare qu'il y ait une pièce dédiée à la toilette.

Une étude menée cette année 2020 montre que la norme a bien évolué, et pourtant, tout le monde ne se plie pas pour autant à la douche matinale quotidienne.

D’après cette étude, 76 % des Français font une toilette complète tous les jours, (81 % pour les femmes contre 71 % pour les hommes).

À titre de comparaison, en 1950, seule une femme sur deux se lavait quotidiennement.

L’absence de douche quotidienne dépend de nombreux facteurs comme l'âge, le fait de vivre en ville ou en zone rurale, ou la catégorie sociale.

Aujourd’hui, la France est dans la moyenne mondiale en termes de pratique d'hygiène.

Seuls les Australiens, les Colombiens, les Mexicains, les Brésiliens et les Indonésiens nous battent à plate couture avec une moyenne de 7 à 12 douches par semaine ! En revanche, nous nous situons devant les Anglais, les Allemands, les Russes et les Chinois.

Haut de page

Se laver… une histoire de mode

La propreté corporelle a, tout au long de l'Histoire, connu des normes très différentes.

Les Romains étaient férus des bains publics. Se laver consistait alors à s'enduire d'huile, à transpirer dans les bains et à se racler la peau à l'aide d'un ustensile en métal pour retirer la crasse.

En Europe, plusieurs épidémies au Moyen-Âge ont instillé l'idée que l'eau était source de maladies.

C'est ainsi que la toilette sèche est entrée dans les mœurs à la Renaissance. On se frottait alors simplement le corps avec un linge propre et l'on se contentait de changer de chemise. Personne n'aurait songé à vous dire que vous étiez sale en faisant ainsi.

Au XIXème siècle, un lavement à l'éponge et à la bassine était de mise.

Mais aujourd’hui, nous trouvons les odeurs corporelles intolérables.

Si bien qu’en plus de beaucoup nous laver, nous masquons le moindre effluve naturel à grands renforts de savon, de parfums, et autres déodorants.


Haut de page

L’industrie cosmétique : la grande gagnante de notre société aseptisée

La gagnante de cette bataille contre les mauvaises odeurs : l’industrie cosmétique.

Elle empoche chaque année des centaines de millions sur notre dos.2 Car après nous être trempés, savonnés puis exfoliés, nous devons nous couvrir de crème hydratante pour adoucir notre peau sèche et éviter les démangeaisons qui vont avec.



Quelle ironie !

Le plus grand organe de votre corps est fragile

Le principal problème dans le fait de trop nous laver est simple :Nous abîmons notre peau.

Cet organe (le plus grand que nous ayons) est constituée d’un film hydrolipidique protecteur qui joue un rôle barrière considérable contre les invasions bactériennes. Ce film a des propriétés très spécifiques, il est composé d’un pH acide, d’une flore bactérienne bien à lui, etc.

Or, les gels douche, les savons et l'eau souvent calcaire de nos habitations fragilisent ce film et le déséquilibrent.

Haut de page

Nos produits cosmétiques : des nids à cochonneries

Au-delà des substances suspectes (voire cancérigènes, je vous en reparle plus bas) que l'on trouve dans nos cosmétiques (parabènes, triclosan, benzophénone, phénoxyéthanol, sodium lauryl sulfate...) certaines pathologies associées à un excès d'hygiène sont récurrentes.

Notamment :

Le Dr C. Brandon Mitchell, dermatologue à l’Université Georges Washington, le confirme :

  • « Je pense que la plupart des gens se lavent trop... Votre corps est une mécanique bien huilée, une douche quotidienne n’est pas nécessaire, une ou deux par semaine suffisent amplement »


  • Même discours en France où Nina Ross, dermatologue à Paris. affirme :
  • « En dermatologie, nous recommandons de ne se laver qu’un jour sur deux lorsqu’on veut limiter les problèmes de peau, notamment chez les enfants »


  • J'entends d'ici certaines voix s'élever : « Bon, d'accord, mais je ne veux pas sentir mauvais ! »

    Je vous rassure, il existe des solutions pour se laver moins…sans sentir mauvais!


    Haut de page

    Le phénomène Unwashed

    Aux États-Unis les « unwashed » (littéralement les « pas lavés ») et leur mouvement remettent en question nos habitudes. Leur credo ne consiste pas à arrêter de prendre soin de soi, mais à prendre soin de soi différemment.

    Richard Nikoley compte parmi les pionniers de cette tendance.

    En 2009, il relatait sur son blog son expérience4 similaire à celle de James Hamblin dont je vous parlais au début de ce message.

    Tout comme ce dernier, il affirme qu'après une période désagréable où son corps a dégagé de fortes odeurs, une régulation naturelle s'est mise en place.

    L’arrêt du shampoing s’est manifesté dans un premier temps par une phase où s’est cheveux ont été un peu gras, puis peu à peu ils sont redevenus soyeux et bien plus beaux qu’auparavant.

    Idem pour sa peau.

    Son témoignage n'est pas marginal et la toile regorge de personnes ayant obtenu le même résultat.

    Nulle maladie ou exclusion sociale à l'horizon !


    Haut de page

    Comment se laver autrement ?

    Si les unwashed zappent eau et savon pour un retour au naturel et contre les normes de la société de consommation, ils n'ont pas pour autant abandonné toute forme d'hygiène.

    Voici quelques idées pour être parfaitement propre en préservant votre équilibre naturel.

    Le spray "Mother Dirt" développé par le chimiste David Whitlock (chercheur au MIT). L'efficacité de ce produit repose sur une bactérie naturelle, nommée Nitrosomonas Eutropha. Elle a le pouvoir de décomposer l’ammoniac, le composé chimique responsable de l’odeur de transpiration. David Whitlock assure que son spray lui permet de ne pas sentir mauvais, même sans prendre de douche.

    Le rhassoul ou ghassoul. En langue arabe, cela signifie « se laver ». Cette argile douce est utilisée depuis le XIIème siècle. Elle possède un exceptionnel pouvoir absorbant grâce à sa haute teneur en silice. Son application sur la peau permet d'en éliminer les impuretés et autres toxines. Le rhassoul est un parfait nettoyant et désincrustant naturel qui n'irrite pas l'épiderme, contrairement à de nombreux produits cosmétiques.



    Faites des toilettes partielles



    Prenez soin de vous et de votre peau. La nature fait bien les choses.



    Ces informations sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Je ne suis pas un fournisseur de soins médicaux homologués. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce texte ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir quoi que ce soit.

    Haut de page



    Regardez et passez faire vos commentaires sur le forum !



    ♣ - Haut de page - ♠

    Je vous conseille une visite de cette chaine.