« Les Cinq Roues »sont une vieille expression qui se rapporte à la théorie des Cinq Mouvements. Elle a été reprise par de nombreux auteurs surdes sujets très variés. Au XVIe siècle, Miyamoto Musashi, samouraïinvaincu, s’est retiré dans une grotte pour rédiger un classique de lalittérature japonaise : le fameux Traité des cinq roues.Les « Cinq Roues » représententcinq zones de l’œildans lesquelles se reflètel’état du Qi de nos Organes ainsique celuide nos « Esprits Viscéraux ».Croquis publié dans «Les secrets de la médecine chinoise»publiépar Santé Nature Innovationen janvier 2018 et s’intitulant «Les yeux, fenêtres de l’Espritet du Cœurleur rôle dans le diagnosticet le traitement des maladies».La Roue du Vent représente l’iris.Elle est le domaine du Foie. C’estl’essence des tendons (et desmuscles).La Roue du Sang est situéeaux coins de la sclère (ousclérotique) de l’œilqui estle domaine du Coeur. C’estl’essence du Sang.La Roue du Qi représentele reste de la sclère. Elle estle domaine du Poumon etl’essence du Qi.La Roue des Muscles représenteles paupières qui sont ledomaine de la Rate-Pancréas etde l’Estomac. C’est l’essence desmuscles (mais également destendons).La Roue de l’Eau, enfin,représente la pupille qui estle domaine des Reins. C’estl’essence des os «Cen’est qu’avecles yeux des autres que l’on peut voir ses défauts...»Proverbe chinois antique.«Tels sont les yeux, tel est le corps»Hippocrate(460 -377 av. J.-C)«L'œil, appelé fenêtre de l'âme, est la principale voie par où notre intellect peut apprécier pleinement et magnifiquement l'œuvreinfinie de la nature.»Léonard de Vinci(1452 -1519)Il paraîtrait que les yeux sont lesfenêtresde l’âme.Il n’y a pas d’âme, au sens religieux du terme, pour lamédecine chinoise qui ne sépare pas le corps de l’Esprit, le fameuxShen.Pour Hippocrate,nos yeuxreflètent l’état de notre corps, ce qui rejoint ce qu’ils sont pour la médecine chinoise:de précieux indicateurs de notre état généralet en particulier de celui du Foie et de ses fonctions.En effet, pour cette précieuse médecine, c’est le sang qui est stockédans le foie,où il se régénère,qui «nourrit» les yeux et qui permet d’avoir une bonne vision. Ainsi, dès que des troubles visuels apparaissent,nous devons nous demander sinos yeux sont suffisamment«nourris»etsi notrealimentation est bien adéquate aux besoins de notre corps, le nôtre, pas celui de nos voisins.Avec le vocabulaire de la médecine chinoise, ondit que le Sang duFoie nourrit avec son Yin les yeuxet permet une bonne visionet que lesyeux secs révèlent souventun Vide de Yin du Foie et lestroubles visuels un Vide de Sangdu Foie.Ajoutons que si le «Vent»du Foie agite l’Intérieur(en cas de «nouure» du Qidue à des troubles émotionnels, par exemple), les yeuxpeuvent être déviés et révulséset quesi le Méridien(«voie» qu’emprunte le Qi pour circuler dans le corps, comme le sang le fait dans les vaisseaux sanguins)du Foie est obstrué pardu «Vent-Chaleur», les yeuxsont rouges etdémangent.Le point de sollicitation du Qi qui est réputé très efficace pour traiter les problèmes visuelsliés au Vide de Sang et de Yindu Foie.Il s’agitdupointnuméro 3 du Méridien Principal du Foie–Taichong(Grande précipitation)favorise la diffusionduQi dans tout le corps. Il a également la réputation de «soumettre»leYanget le Ventdu Foie qui agite le corps en provoquant des phénomènes d’agitation psychique accompagnée, par exemple,de rougeurs dans les yeux. On dit également qu’il favorise la«nourriture» duSang et du Yindu Foie, qu’il permet «d’éclaircir» la tête etles yeux, de «réguler»les menstruations. C’est pour toutes ces raisons que les grands traitésclassiquesde médecine chinoiserecommandentsa sollicitation grâce aux massages, au Shiatsu, à la pressionavec des baguettes et parfois grâce à l’acupuncture,pour traiter:-Les céphalées;-Les sensationsvertigineuses;-Les engourdissements de la tête;-Les contractures des tendons desmains et des pieds;-L’épilepsie;-Les troubles de la vision;-Lesrougeurs, enflures et douleurs des yeux;-Leslèvres gercées, les enflures des lèvres;-Les distensions de la gorge;-Les douleurs de la gorge, la gorge sècheavec désir de boire;-Lesfièvres légères;-L’aménorrhée, les menstruationsirrégulières, les saignements utérins incessants;-Leprolapsus de l'utérus;-Les transpirations abondanteset incessantes après l'accouchement;-L’insuffisancede lactation;-L’énurésie, les mictions difficiles, larétentiond'urine, les troubles urinaires douloureux;-L’insuffisancede sperme, l’émission involontaire desperme, l’insuffisance de Qi;-Les douleurs lombairesquiirradient jusque dans le bas-ventre;-Les douleursdes faces interne et externe du genou, les douleursde la jambe, l’impossibilité de marcher, la sensationde froid dans les genoux et les pieds, les piedsfroids, la douleur de la malléole interne, l’enfluredu coude, la contracture des cinq doigts...Les signes grâce auxquels onreconnaîtun Vide de Sang du Foiequi accompagnentsouvent les troubles visuels.-Sensationsde vertige;-Troubles visuels,dont les taches dans le champ visuel, encore appeléesmouches volantes;-Engourdissement ou fourmillements desmembres;-Ongles secs et cassants (on dit égalementongles flétris) ;-Peau sèche ;-Cheveuxsecs ;-Somnolence;-Faiblesse généralisée-Troubles de la mémoire;-Vertiges;-Transpirationnocturne ;-Teintpâle et terne,mais avec des pommettesrouges ;-Parolespendant le sommeil ou somnambulisme ;-Règlespeu abondantes;-Aménorrhée(Absence de règles);-Tendanceà pleurer ;-Crisesde larmes ;-Étatdépressif.La pharmacopéechinoise permet de remédierà bien des désordres dus au «Vide de Sang du Foie».Par exemple,avec lesformules: -KANG WEIL LING(Panacée contre l’abattement) qui est toutefois contre-indiquée pour les femmes enceintes;-DANG GUI SHAO YAO SAN, (Poudre d’angélique et de pivoine), qui a longtemps été recommandéepour les femmes enceintes afin de favoriser le développement du fœtuset la production de sang par la mère;-QI BAO MEI RAN DAN, (Décoction spéciale des sept trésors pour debeaux favoris) qui doit son nom au fait qu’elle est tellement efficace dans les traitements de Vide de Yin desReins avec Vide de Sang du Foie qu’elle permet de conserver chevelure, barbe et favoris, sans qu’ils negrisonnent.L’essentiel égalementà savoir sur les relations entre nos Organes-Entrailleset les yeux.Les yeux et les Reins.Les Reinsparticipent égalementà la «nourriture» des Yeux, carils «Gouvernentl’Eau et les Liquides Organiques» qui circulent dans le corps (cela ne comprend pas le sang).Par ailleurs, les troubles visuelsqui apparaissent avec l’âgeconcernent essentiellement desproblèmes de«faiblesse»desReins qui sontimpliqués dans l’apparition deglaucomes. Ces derniers sontsouvent associés à un«Vide de Qiet de Jingdes Reins»qu’il faut alors «Tonifier» grâce à la pharmacopéechinoise.Les yeux et le Cœur.Pour que leSang du Foie atteigne les yeuxafin de les «nourrir», il fautl’intervention du Qi du Coeur, dont les yeux sont par ailleurs lesambassadeurs. En effet, on dit que notre «Esprit», le Shen, est hébergé par le Coeur et qu’il s’exprime dans nos yeuxqui sont ainsideprécieux indicateursde notre état psychique. Beaucoup de problèmespathologiques qui concernent les yeuxsont enrelation avec des pathologies du Coeur.Les yeux et l’Estomac.Le Méridien de l’Estomac naît juste en dessous del’orbite de l’œilet transporte jusqu’à lui les quintessentielles substancesdes alimentsgrâce à l’action de la Rate-Pancréaset lorsqu’une faiblesse les atteint,cela peut produire les mêmes effets qu’un Vide de Sang du Foie.Les yeux et la Rate-Pancréas.La Rate-Pancréascontrôle les muscles qui gèrentl’ouverture et la fermeture des paupières. Par conséquent, leur mollessepeut indiquer un Vide de Qi de cet Organe.