Votre affichage va être magnifique ! Merci de ne plus utiliser IE ! SOLIDARISME INTER PLANETAIRE
la banniere du site GHU en BZH
Nous sommes en . bzh le Dimanche 12 Juillet 2020
Il est 23 heure 48 ! C'est tard ! Pour votre santé, il est recommandé de songer à aller (ou retourner ) dormir.

Une autre vie ? Comment ?
des pistes, ci-dessous :


Par ordre de dernière mise à jour
An / mois/ jour Sujet traité

11:06:2020 à 13:49: - Gerer_ses_peurs
11:06:2020 à 13:47: - les_douze_sentiers
11:06:2020 à 13:47: - la_vie_la_mort_la_vie
11:06:2020 à 13:47: - la_route_tracee
11:06:2020 à 13:47: - du_Mieux
11:06:2020 à 13:47: - choix_indiv
11:06:2020 à 13:47: - biocosmique
11:06:2020 à 13:47: - bienmal
11:06:2020 à 13:47: - La_force_de_l_esprit
11:06:2020 à 13:47: - 3-voie

Je vous recommande de bien vous placer pour lire ceci :


Origine : inrees.com - Gérer ses peurs : 10 outils pour retrouver la paix intérieure
Claire Eggermont


Gérer ses peurs : 10 outils pour retrouver la paix intérieure

La peur est un sentiment insidieux, qui peut nous affecter profondément dans notre corps et notre psyché. Pour éviter de se laisser submerger et pour garder le cap de nos émotions vers un futur lumineux, nous vous partageons 10 outils pratiques pour retrouver la paix intérieure…



En cette période de crise sanitaire et de grands bouleversements planétaires, la peur a vite fait de s’immiscer dans nos esprits et dans nos cœurs et de nous faire perdre les pédales. Peur de la maladie, de la mort, de l’isolement, de l’inconnu ? Peur de l’effondrement économique et d’un risque de manque ? Peur de voir s’écrouler nos structures, nos acquis, nos certitudes, nos projets, nos espoirs pour demain ? Quelques soient les raisons dont elle se nourrit, la peur peut devenir à ce point puissante et aveuglante qu’elle est capable de nous plonger tout entier dans une noirceur sans précédent. Sombrer dans un trou noir ou traverser le « portail » vers un nouveau monde, là est le défi auquel nous sommes tous appelés aujourd’hui. Et pour que la meilleure des issues puise advenir, nous nous devons de nous prendre en mains, élevant notre esprit dans la clarté et la confiance et cultivant notre îlot de paix intérieure. Nous vous partageons ici 10 clés pratiques pour y arriver, en toute simplicité !

Cultiver l’ancrage


Pour éviter que la peur vous fasse décoller dans des sphères mentales sombres et cauchemardesques, soyez autant que possible présent dans votre corps ! Faites du sport quotidiennement. Yoga, gym, Pilates, renforcement musculaire, etc. : même à la maison, cela est possible ! Puisez dans les innombrables tutos Youtube ou web-cours pour ramener votre conscience dans votre corps. Allez courir une fois par jour et visualisez qu’à chaque expiration, vous chassez tous vos tourments, émotions douloureuses et idées noires. Sachez qu’en transpirant, le corps s’auto-nettoie.

Aussi, si vous le pouvez, reliez-vous à la terre, en marchant pieds nus dans l’herbe un quart d’heure chaque jour ou en vous adossant à un arbre. Les vertus antidépressives et revitalisantes de ce « grounding » ont été largement démontrées !

Bien s’alimenter


Quand l’angoisse s’installe en nous, nous oppresse la poitrine et nous tord le ventre, elle peut nous couper la faim. Pourtant, notre nourriture est l’une des premières sources de santé et de vie que nous avons à disposition. Ne l’oubliez pas ! Si vous traversez une période sombre, ne vous laissez pas tomber dans la sous-alimentation ou la « junk food ». Manger de bons repas équilibrés, vivants, biologiques, colorés, aidera votre corps et votre tête à garder ou à retrouver l’équilibre. Pensez aux fruits et crudités, aux graines germées pleines de minéraux et de vitamines, aux poissons gras et autres oméga 3 nécessaires à l’équilibre nerveux, aux fruits secs oléagineux et aux propriétés antistress du chocolat. Vous pouvez aussi faire une cure de magnésium qui stimule la production de sérotonine (privilégiez les formes citrate et bisglycinate), vous masser le plexus solaire avec de l’huile essentielle de laurier noble réputée pour donner du courage, ou encore déposer quelques gouttes de Rescue directement sous votre langue dans des moments de panique. Evitez à tout prix l’alcool et les drogues dont la fréquence ne ferait que vous relier à de mauvais égrégores et embrumer davantage votre esprit.

Parler et demander de l’aide


On est souvent bien peu fier d’avoir peur et pourtant cela arrive à tout le monde et à tout âge. Ne restez pas seul avec vos peurs, surtout quand elles atteignent le stade de l’angoisse ! De nombreux astrologues le confirment : la conjoncture actuelle peut faire ressurgir des peurs profondes, des traumas enfuis, des blessures d’enfance et nous pousser à un véritable examen de conscience pas toujours simple. Libérez ce poids qui vous oppresse et ces ombres qui vous traversent en osant les dire. Et si vous vous sentez vraiment très fragiles, à la limite de perdre les pédales, ne le cachez pas, exprimez le clairement ! Et pourquoi ne pas profiter des réseaux sociaux pour rejoindre ou créer un groupe de paroles ? Ou encore faire appel à l’accompagnement d’un psychothérapeute professionnel en direct ou par visio-conférence ?

Contrôler ses pensées


Notre esprit est créateur ! Face aux différentes hypothèses anxiogènes déferlant actuellement dans les médias (risque de reconfinement, d’effondrement économique, de dérives liberticides ou transhumanistes, etc.), rappelons-nous que ce sur quoi nous posons notre attention se renforce. Et plus notre esprit va ruminer, se projeter, imaginer le pire, dessiner des scénarios catastrophes, etc., plus la peur va grandir. Nos pensées la nourrissent et la font gonfler au point de lui donner corps et de la faire exister comme un démon qui se serait emparé de nous. Ne l’oublions pas : ce démon n’existe pas ! Ce n’est qu’une illusion générée par notre propre esprit. Pour la contrer, cherchez en vous deux ou trois images ou souvenirs positifs et ressentez dans votre corps les douces sensations qui y sont associées. Cela peut être un endroit de nature que vous affectionnez particulièrement, un moment joyeux entouré des gens que vous aimez ou encore l’image d’une déité à laquelle vous croyez. Dès qu’une pensée de peur surgit, remplacez-la immédiatement par l’une de ces images. Accrochez-vous à elle comme à une ancre qui empêche votre esprit de dériver et le maintien dans la lumière.

Méditer et accueillir


Cela n’est pas nouveau : méditer apporte apaisement et clarté mentale. Pour s’y mettre et ressentir ses bienfaits, nul besoin d’avoir étudié des techniques complexes ! Assoyez-vous dans un endroit calme et harmonieux. Allumez une bougie et fermez les yeux. Pendant 20 minutes, respirez doucement et profondément en étant simplement présent à tout ce qui est et à tout ce qui vous traverse. Pour aider à canaliser votre attention, vous pouvez la centrer sur votre cœur.

La peur peut être comparée à un enfant qui a besoin d’être vu, reconnu et rassuré. Lors de votre méditation, vous pouvez cultiver cet accueil bienveillant envers vous-mêmes et envers chacune des peurs qui remonte à votre esprit. A chacune d’elles, prononcez oralement ou intérieurement : « Je te vois. Je t’entends. Et je te ramène dans l’unité de mon cœur. » Souvent, le simple fait de reconnaître ce qui est là, en soi, en toute simplicité, permet déjà à la tension de se relâcher ! Recommencez cet exercice autant que nécessaire.

Faire appel aux forces d’amour


Même si vous n’êtes pas très familier avec ce type de pratiques, vous pouvez faire appel à des « puissances supérieures », forces d’amour invisibles, égrégores de lumière, et leur demander de l’aide. « Demandez et vous recevrez » : nul besoin d’être un grand maître énergéticien pour cela ! Assis en silence, devant une bougie, invoquez un être de lumière tel Jésus, Marie, Bouddha, l’Archange Michael, votre ange gardien ou simplement la « Source de Vie ». Demandez-lui « la transmutation immédiate et complète de toutes vos peurs dans la lumière », et restez un moment en méditation afin que le processus opère. Si cela vous parle, vous pouvez également faire appel à la Flamme Violette et à son gardien, le maître ascensionné Saint Germain. Il s’agit d’une énergie spirituelle puissante capable de transformer toutes nos charges négatives en lumière. Visualisez et ressentez que ce feu sacré violet vous englobe entièrement, purifiant tous vos corps : physique, éthérique, émotionnel, mental et spirituel.

Pratiquer la cohérence cardiaque


Si la méditation ou les visualisations sont trop difficiles pour vous, vous pouvez pratiquer l’exercice très simple et tout autant efficace de la cohérence cardiaque. Il s’agit simplement de vous asseoir au calme et d’adopter une respiration profonde en inspirant 5 secondes par le nez et en expirant 5 secondes par la bouche, telle une vague lente et ininterrompue (soit en faisant 6 respirations complètes par minute). Pratiquez pendant 5 minutes, trois fois par jour. Cet exercice qui replace notre cœur dans son état naturel de sérénité induit recentrage, ressourcement et apaisement. Plusieurs vidéos sont disponibles sur Internet pour vous guider à travers lui en toute facilité !

Soigner votre intérieur


D’une manière générale, notre appartement, maison ou studio est notre seconde peau. Et cela s’est avéré plus vrai que jamais en période de confinement. Alors prenez soin de lui aussi ! L’aérer plusieurs fois par jour, le ranger, le nettoyer, l’orner de fleurs, y faire brûler de l’encens participeront à maintenir ou à rétablir son énergie dans l’harmonie. Vous pouvez aussi travailler avec la puissance de l’intention grâce à la formule suivante : « Je demande à élever la fréquence de ce lieu sur la fréquence de la paix ou de l’amour ». Ecouter ou chanter des mantras dans votre lieu de vie est aussi un bon moyen pour le purifier et le rebooster en énergie !

Soigner votre sommeil


Les pensées ruminantes nuisent à la qualité de notre sommeil et inversement : ne pas pouvoir bénéficier d’un sommeil réparateur a une incidence directe sur notre moral et notre humeur. Alors, si vous traversez une phase de grandes turbulences, mettez toutes les cartes de votre côté pour bien vous reposer. Ne veillez pas trop tard et ne regardez pas les actualités le soir. Préférez un film léger ou un bon livre zen. L’humain a la fâcheuse tendance à remarquer et ressasser essentiellement ce qui va mal. Vous pouvez entrainer votre esprit au chemin inverse en tenant un « carnet de gratitude ». Chaque soir, avant d’aller vous coucher, listez-y toutes les choses agréables que vous avez vécues dans votre journée, vues, entendues, goûtées, touchées ou ressenties. Soyez régulier dans la tenue de ce carnet et relisez-le de temps en temps. Peu à peu, vous réapprendrez à voir les mille et uns petits bonheurs de la vie.

Une fois votre carnet rempli, allongé dans votre lit, respirez, posez les mains sur votre cœur et centrez-vous sur le moment présent : « Là, ici, maintenant, tout va bien ». Puis glissez dans le sommeil en visualisant le plus beau futur dont vous pouvez rêver.

Faites-vous plaisir


Cette période de confinement nous a obligés à revoir entièrement notre emploi du temps et notre mode de vie, à nous mettre sur pause, à réapprendre à vivre, avec soi d’abord. Avons-nous su en profiter pour nous faire plaisir, prenant enfin le temps de faire, voire d’apprendre, les choses dont nous rêvions depuis longtemps ? Dessiner, peindre, tisser, chanter, cuisiner, jouer d’un instrument de musique, fabriquer des meubles, relooker la maison, jardiner ou cultiver des tomates sur votre balcon... Tout est possible ! En relâchant la pression et en acceptant de ne pas savoir de quoi sera fait demain, occupez au mieux votre présent en savourant les vertus stimulantes de l’art et de la créativité ! Et pour ceux d’entre vous qui sont en couple, pourquoi ne pas réapprendre à prendre soin l’un de l’autre, s’accordant plus que jamais attention, douceur, écoute et massages ? Parfois, un tout petit effort de l’esprit suffit à chasser les soucis et à se rouvrir à l’amour.

Ne l’oublions pas, si un nouveau monde peut émerger de la crise actuelle, c’est à chacun de nous d’en cultiver les graines dans son intériorité.

Prenez soin de vous !






Haut de page
CSS Valide !