banniere-ghu-JD.jpg page index
Nous sommes en . bzh le Mercredi 18 Juillet 2018
Bonjour ! Il est 8 heure 15. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.
Sélectionnez un des textes choisis par Jacques DUSSIN de la Grande Harmonie Universelle en cliquant sur son nom en bleu.
1 - Les vibrations violettes - L'approche des couleurs pour diverses applications.
Auteur : Jacques DUSSIN

2 - Le plaisir de boire du the - tout est dans le titre, puis dans la tasse !
Auteur : Jacques DUSSIN

3 - SOUVENIR POLLUANT - Le souvenir nous joue des tours dans notre vie. Et s'il est assez aisé d'en prendre conscience, il est plus ardu d'en tenir compte et de rectifier.
Auteur : Jacques DUSSIN

4 - LE GRAND PROJET - Ce texte compète celui de la vie en spirales. Il est composé à partir d'observations du monde français surtout vis à vis des enfants et de leur éducation. Il y a aussi le textes sur les rites qui est à lire.
Auteur : Jacques DUSSIN

5 - Mon approche de la vie - Jacques DUSSIN - Mon approche est l'attitude surtout que j'ai lorsque l'on m'approche !
Auteur : Jacques DUSSIN

6 - Le danger des huiles essentielles - Les huiles essentielles mal utilisées peuvent être nocives pour vous et votre entourage. Aussi je vous donne ici quelques observations dont vous ferez l'usage comme bon vous semblera.
Auteur : rencontres et lectures de Jacques Dussin et extraits de textes de Nicolas Sieber

7 - ACIDITE DU CORPS - L'acidité du corps est ravageuse. Elle est à l'origine des pires maux. Cet article en parle bien.
Auteur : inconnu

8 - Les grands anti-inflammatoires - Les grands anti-inflammatoires qui nous viennent en aide sont connus depuis des lustres ... mais interdits par les monopoles medicamenteux ! Nous voyons ici une approche utile a mon avis.
Auteur : Jean-Baptiste LOIN

9 - Bonne vue - Le bleuet et la myrtille, que les Canadiens appellent bleuet, ont de precieuses proprietes benefiques pour la sante des yeux. De plus, les fruits de la myrtille, dune exceptionnelle richesse en nutriments actifs, retardent les troubles fonctionnels, la degenerescence de la vue et de la memoire et les maladies cerebrales liees au vieillissement.
Auteur : Genevieve Maillant

10 - La gratitude - La gratitude c'est savoir dire MERCI !
Auteur : Xavier Bazin

11 - arthrose - tout est dans le titre, non ?
Auteur : moi au debut puis Xavier Bazin

12 - Centenaire facilement - Au lieu de suivre aveuglément, disons plutôt sans réfléchir, les avis de votre médecin vous pouvez chercher d'autres chemins de guérison. En rapide, le plaisir, l'amour, la joie vous soigneraient au moins autant que les médocs !
Auteur : une newsletter du web !


12 Textes à lire !

Votre choix : inconnu - ACIDITE DU CORPS
ACIDITÉ ; DU CORPS Vous digérez mal, vous êtes fatigué, vous avez mal au dos ou à la nuque ? Alors votre « terrain » est sans doute trop acide. En 1923, le docteur et Prix Nobel allemand Otto Warburg a décodé les mécanismes à l’origine du développement des cellules cancéreuses. Il a montré que ces dernières produisent de l’acidité autour d’elles. Lorsqu’elles baignent dans cet environnement acide, les cellules cancéreuses se sentent bien et se mettent à grossir et à proliférer dangereusement dans le corps. à la mort du Docteur Warburg, aucun scientifique n’a réussi à poursuivre ses recherches et elles ont été peu à peu oubliées. Heureusement, les nouveaux moyens de la recherche ont permis de relancer les travaux de ce pionnier de la recherche contre le cancer. Des études menées en 2006 et 2009 ont confirmé que plus les tissus corporels sont acides, plus les cellules cancéreuses développent rapidement des métastases [1]. La nouvelle approche métabolique contre le cancer Le Docteur Laurent Schwartz, cancérologue français et fervent défenseur de la nouvelle approche métabolique contre le cancer, explique que le fait de diminuer l’acidité autour de la tumeur bloque la multiplication des cellules cancéreuses. Il ajoute que des chercheurs ont essayé de diminuer l’acidité autour des tumeurs et ont constaté une régression des cancers [2]. Il ne s’agit plus de tuer les cellules cancéreuses, comme avec les chimiothérapies, mais d’influer directement sur la manière dont elles se développent dans notre corps. D’après le Dr. Schwartz, cette piste est si prometteuse qu’il a bon espoir que le cancer soit bientôt classé parmi les maladies du passé ! S’il est aussi enthousiaste, c’est parce qu’il est possible de réduire les acides en excès dans votre corps sans dépenser des fortunes en traitements chimiques lourds et risqués. Pour cela, vous devez commencer par rétablir votre équilibre acido-basique en réduisant l’acidité de votre alimentation. Il existe également un geste simple qui consiste à boire chaque jour deux gorgées d’un cocktail minéral qui vide votre corps de ses acides en excès et peut donc contribuer à freiner le développement des cellules cancéreuses. Votre équilibre acido-basique est au cœur du problème Quand votre corps baigne dans l’acidité, il devient un terreau fertile pour les mauvaises graines. Comme l’a démontré le Dr. Warburg, les cellules cancéreuses ont besoin de ce terrain acide pour proliférer. L'équilibre acido-basique fait référence à l'équilibre entre les fluides qui traversent notre corps. Ces flux peuvent être acides (ex : les sucs digestifs) ou alcalins (le sang). Pour être en bonne santé, il doit être neutre, ni trop acide, ni trop alcalin ou « basique ». Le problème est que notre alimentation fait pencher notre équilibre acido-basique vers l’acidité. Dans une étude de référence, le professeur Anthony Sebastian de l'université de San Francisco a révélé que la charge acide de notre alimentation a augmenté de 283% par rapport à celle de nos ancêtres [3]. En 1992, le rapport officiel du Sommet de la Terre de Rio a montré qu'au cours des cent dernières années, les teneurs moyennes en minéraux des sols agricoles avaient chuté de 72% en Europe, principalement à cause des techniques de culture intensive [4]. D’autres facteurs aggravent encore l’excès d'acidité dans notre corps : les régimes amaigrissants, la cigarette, la consommation d'alcool, le stress et la sédentarité et le manque d'oxygénation. Pour retrouver un bon équilibre acide-base, votre alimentation devrait être composée de 80% d'aliments alcalinisants ou « basifiants » (fruits, légumes, racines et tubercules) et 20% d'aliments acidifiants (viandes, fromages, céréales contenant du sel...). Cette répartition correspond grosso modo à ce que préconisent les adeptes du régime paléo. Mais ce seul changement alimentaire est insuffisant pour désacidifier votre organisme en profondeur. Depuis 1948, date à laquelle Louis-Claude Vincent eut l’idée de mesurer le terrain biologique en termes de pH, de rH2 et de ro, autrement dit d’acidité, d’oxydoréduction et de résistivité, on sait qu’il est possible par l’alimentation et l’exercice de transformer radicalement les paramètres les plus importants de ce terrain afin d’éviter les maladies liées à leur dérèglement et de retrouver un équilibre physiologique synonyme de santé. De ces trois paramètres, il semble aujourd’hui acquis que l’équilibre acido-basique est le plus fondamental et qu’il importe de le réguler avant tout autre. La notion d’équilibre acido-basique est à présent connue d’à peu près tous les adeptes de la diététique ; plus précisément les naturopathes soulignent l’importance primordiale des résidus acides ou basiques résultant de la digestion. Pour comprendre l’essentiel de la diététique acido-basique, il suffit de savoir que ces résidus sont plutôt basiques lorsqu’on mange des légumes et des fruits crus, mais franchement acides lorsque, comme la grande majorité de nos contemporains, on se nourrit avant tout de viandes, de laitages, de sucres, de produits raffinés et trop cuits. Bien sûr, chacun en fonction de l’état de son métabolisme et de son système digestif, subit plus ou moins durement les effets de l’acidification due à cette alimentation. Si tant de femmes et d’hommes souffrent aujourd’hui d’allergies, de migraines, d’infections, de douleurs de dos ou musculaires, d’arthritisme ou de fatigue, c’est que leur organisme, jusqu’au cœur de la moindre cellule, est envahi par l’acidité. Si rien n’est mis en œuvre pour rééquilibrer le terrain, ils s’acheminent vers des maladies beaucoup plus graves, comme : -- les rhumatismes, -- le diabète, -- les affections rénales et vésiculaires, -- l’hypertension et l’athérosclérose, -- l’hyperthyroïdie, -- l’ostéoporose, -- et même les cancers et les leucémies. Pour mettre un terme à cette acidification de tous les dangers, il faut évidemment réformer son alimentation, en mangeant plus de fruits et de crudités, et son mode de vie, en privilégiant le calme et l’harmonie relationnelle, et en pratiquant si nécessaire la relaxation ou la méditation. Mais cela ne suffit pas.  La supplémentation est au moins aussi important que la diététique, surtout en minéraux alcalins tels que : -- le calcium -- le magnésium -- ou le potassium, -- et les citrates, algues et spiruline. Et ceux qui croient qu’une simple cure d’une quinzaine de jours ou de trois semaines est suffisante pour rééquilibrer leur terrain font une erreur, car le plus souvent l’acidose tissulaire imprègne l’organisme si profondément qu’il ne faut pas moins de deux ou trois ans de cure ininterrompue avant de constater les premiers effets d’un retour à la normale, à la santé et au bien-être. Comment déceler l’acidose ? Les symptômes habituels tels que : -- fatigue matinale, -- bouche sèche et haleine chargée au réveil, -- digestion lente, -- régurgitations, -- constipation, -- difficulté à se concentrer après les repas, -- migraines, -- transpiration excessive, -- peau grasse, -- mains moites et froides, -- crampes, -- infections à répétition… peuvent avoir d’autres causes. La meilleure façon de savoir si votre terrain est acide consiste à utiliser du papier de test de pH, disponible en pharmacie ou en magasin bio, pour vérifier votre degré d’acidité d’urine. Ce test se pratique avant les repas de midi et du soir pendant une semaine pour assurer la constance des résultats, car le pH urinaire est fluctuant. On ne tient pas compte des résultats consécutifs à des périodes de stress ou d’alcoolisation. Si l’acidité de l’urine est avérée à la fin de cette semaine, il est très probable qu’il en aille de même de l’ensemble du terrain biologique. Pour se désacidifier, des fruits acides Pourquoi les fruits acides, tomate, orange, abricot, cerise, prune, pamplemousse, pomme, cassis, framboise, groseille et le plus acide de tous, le citron, ont-ils une action désacidifiante ? Tout simplement parce qu’ils contiennent beaucoup plus de potassium, de sodium et de magnésium que d’acides, et que ces minéraux alcalins sont transformés par la digestion en carbonates encore plus alcalins. Il est cependant conseillé de ne pas consommer ces fruits n’importe quand ni n’importe comment, mais seulement en dehors des repas, et plus spécifiquement en milieu d’après-midi. Toutefois mieux vaut être prudent avec l’orange, surtout lorsque l’on est hépatique ou que l’on a des problèmes d’acétone. Il ne faut jamais prendre de jus d’orange au petit déjeuner, surtout avec du pain beurré ou des croissants, mélange qui acidifie fortement l’organisme. De même, il est déconseillé de mélanger des fruits acides avec des fruits farineux, ou des fruits/légumes apparemment doux, comme la tomate, mais en réalité acides, avec des farineux ou des sucres lors d’un même repas. La tomate se consomme, comme les fruits acides, en dehors des repas. Pour varier les menus on pourra remplacer de temps à autre ces goûters de fruits par des légumes crus qui ont pratiquement le même effet désacidifiant. Il est également possible d’échanger le repas du soir contre des pommes. Tous ces fruits et légumes doivent être consommés mûrs et crus, car en général les fruits acides cuits n’ont plus du tout les mêmes propriétés. Enfin, en cas de maladie ou de convalescence, il est préférable de poursuivre la désacidification de l’organisme avec des jus de légumes plutôt qu’avec des fruits. La complémentation L’essentiel de la complémentation minérale alcalinisante vise à apporter du potassium, du calcium et du magnésium pour « tamponner » les acides, mais aussi des vitamines, surtout celles du groupe B et plus spécifiquement les B3, B5 et B6, afin d’assurer les réactions enzymatiques où ces minéraux sont impliqués. Les meilleures formes de minéraux alcalinisants sont naturellement les citrates, qui captent l’acidité en l’emprisonnant, et la transportent pendant la nuit par la circulation sanguine jusqu’aux reins, où ils sont éliminés avec les toxines et les acides métaboliques qu’ils ont piégés. Attention, les citrates sont contre-indiqués en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale, et de diabète. L’herbe d’orge et l’herbe de blé, sans aucune contre-indication, constituent donc un meilleur choix pour les personnes souffrant de ces maladies, d’autant que leur pouvoir neutralisant sur les acides est très élevé. Un autre complément reminéralisant parfaitement naturel, le lithothamne, est une algue calcaire dotée de la capacité de retenir tous les minéraux de l’eau de mer et plus particulièrement, bien sûr, du calcium et du magnésium, ainsi d’ailleurs que du fer, autre minéral alcalinisant. Le calcium qui se dépose sur son thalle en concrétions d’apparence pierreuse – d’où son nom lithos : pierre – est du carbonate de calcium, une forme singulièrement assimilable et aux propriétés anti-acides reconnues. Les aliments très désacidifiants -- Fruits frais    ? ananas   ? framboise   ? nectarine   ? noix de cajou   ? figue   ? concombre   ? olive   ? pamplemousse   ? amande   ? châtaigne   ? sauf tomate et orange.  -- Fruits séchés   ? amande   ? banane   ? figue   ? poire   ? pomme   ? raison   ? melon   ? pastèque   ? sauf abricots et pruneaux.  -- Légumes   ? ail   ? brocolis   ? endive   ? gingembre   ? graines de courge   ? oignon   ? échalote   ? radis noir   ? radis rose   ? poireau   ? laitue   ? pissenlit   ? persil   ? légumes racines   ? légumes verts à feuillage… -- Condiments   ? ciboulette   ? thym   ? sarriette   ? persil   ? romarin   ? origan   ? mélisse   ? menthe.  -- Autres    ? algues   ? graines germées   ? pollen   ? poivre   ? sel de mer   ? Tamari   ? Miso   ? miel cru   ? huiles de première pression à froid   ? jaune d’œuf   ? eaux minérales alcalines.  Les plantes désacidifiantes   ? les feuilles d’artichaut en extrait fluide   ? les feuilles de bouleau en infusion   ? l’extrait fluide ou la teinture de boldo   ? le nébulisât ou l’extrait aqueux de fumeterre   ? la poudre de racine d’angélique   ? les fleurs de reine des prés en infusion ou en teinture   ? les racines, feuilles et semences de bardane, en tisane   ? l’extrait aqueux de pensée sauvage   ? l’extrait fluide de chrysantellum americanum   ? l’aubier de tilleul en décoction   ? les huiles essentielles de lavande et de citron Pour désacidifier votre corps en profondeur, les spécialistes recommandent de compléter votre alimentation avec un supplément nutritionnel à base de minéraux alcalins. Ce cocktail alcalin désacidifie votre organisme en profondeur calcium, du magnésium, du potassium et du zinc. Ces quatre minéraux alcalins soutiennent les réactions enzymatiques indispensables à la désacidification de votre organisme et à la lutte contre la prolifération des cellules cancéreuses. Les formes minérales utilisées permettent d’augmenter l’absorption à l’intérieur de votre corps : • Le lactate de calcium est deux fois mieux absorbé par l’organisme que les autres sels de calcium [5]. • Le citrate de magnésium présente une biodisponibilité supérieure d'environ 30% par rapport à d'autres formes de magnésium, probablement en raison de sa solubilité accrue dans l'eau [6]. • le citrate de potassium sera celui dont l'absorption par l'organisme est d'au moins 90%. Ces formes minérales sont également reconnues pour être bien tolérées par le système digestif. Vous réduisez ainsi nettement les gênes éventuelles liées à une supplémentation en minéraux (effet laxatif, irritation intestinale, gaz intestinaux...). Grâ à leur action alcalinisante, ces minéraux rétablissent votre équilibre acido-basique, diminuent la charge acide dans votre corps et réduisent les risques de prolifération des cellules cancéreuses. Pour renforcer l’action de ces quatre minéraux alcalins il peut être ajouté de la vitamine B6. La vitamine B6 est elle aussi connue pour améliorer les réactions enzymatiques nécessaires à un bon équilibre acido-basique. Elle permet notamment de doubler la quantité de magnésium absorbée par votre organisme [7]. Références scientifiques : [1] Rofstad EK, Mathiesen B, Kindem K, Galappathi K. Acidic extracellular pH promotes experimental metastasis of human melanoma cells in athymic nude mice. Cancer Res. 2006 Jul 1; 66(13):6699-707. Ian F. Robey,Brenda K. Baggett, Nathaniel D. Kirkpatrick, Denise J. Roe, Julie Dosescu, Bonnie F. Sloane, Arig Ibrahim Hashim, David L. Morse, Natarajan Raghunand, Robert A. Gatenby, Robert J. Gillies. Bicarbonate Increases Tumor pH and Inhibits Spontaneous Metastases. Cancer Res. 2009 Mar 15; 69(6): 2260–2268. [2] Cancer Res. 2009 Mar 15;69(6):2260-8. doi: 10.1158/0008-5472.CAN-07-5575. Epub 2009 Mar 10. Bicarbonate increases tumor pH and inhibits spontaneous metastases. Robey IF1, Baggett BK, Kirkpatrick ND, Roe DJ, Dosescu J, Sloane BF, Hashim AI, Morse DL, Raghunand N, Gatenby RA, Gillies RJ. [3] Anthony Sebastian, Lynda A Frassetto, Deborah E Sellmeyer, Renée L Merriam, and R Curtis Morris, Jr. Estimation of the net acid load of the diet of ancestral preagricultural Homo sapiens and their hominid ancestors. Am. J. Clinical Nutrition, Dec 2002; 76: 1308 - 1316. [4] http://sustainabledevelopment.un.org/content/documents/Agenda21.pdf [5] Aichi Gakuin Daigaku Shigakkai Shi. 1989 Dec;27(4):1029-41. [Comparisons of bioavailability of various calcium salts. Utilization incisor dentin in parathyroidectomized rats]. Matsumoto S, Arai M, Yamaguchi M, Togari A, Ohira T, Takei H, Kohsaka M. [6] Walker AF, et al. Mg citrate found more bioavailable than other Mg preparations in a randomised, double-blind study. Magnes Res. (2003) [7] Eisinger J, Dagorn J. Vitamin B6 and magnesium. Magnesium. (1986)  Et Jean-Baptiste Loin 

Des textes nouveaux presque toutes les semaines ou plus !
Dernières interventions sur le site : 6 juin 2018
Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω Déconnection
Merci, je ne demande rien de spécial,
un don étant un élan du cœur.
CSS Valide !

Reprises des encodages d'affichage pour moins de ☻ ☺ ▒ sur les écrans ! Mais si ça arrive encore, prévenez-moi en m'indiquant la page concernée, merci !