banniere-ghu-JD.jpg page index
Nous sommes en . bzh le Mercredi 18 Juillet 2018
Merci d'être sur mon site. Il est environ 3 heure 20 ! C'est très tôt en France ! Pour votre santé, il est recommandé de songer à aller (ou retourner ) dormir.

LES MÉDITATIONS de Sophie


Sophie RIEHL


MÉDITATIONS

Cette page réunit les méditations que je crée, en format vidéo pour YouTube, ainsi que des musiques favorisant le travail intérieur. Ces méditations se veulent pratiques, elles sont un outil au service de l'Être, afin de vous aider à effectuer par vous-même un travail énergétique, et vous rééquilibrer, en fonction des thèmes proposés.



Méditation de connexion aux énergies cristallines universelles


Méditation pour la consolation et la paix intérieure


Méditation de soin angélique

Voici la méditation extraite de ma vibraconférence du 23 juillet 2015.
Elle permet de transmuter les mal-être inhérents à notre nature humaine, par une mauvaise compréhension des lois universelles. Elle facilite la reconnexion à la vibration angélique qui est en nous. L’essentiel, ce n’est pas de voir (des lumières, des êtres, des formes) mais d’être dans l’accueil, le silence et la disponibilité intérieure pour ressentir cette présence invisible de la Vie qui nous enveloppe et nous soutient à chaque instant.
Je vous demande de l’indulgence pour les quelques petits bruits de fond, je n’ai bien sûr fait qu’une seule prise de cet audio. Cet enregistrement commence par de la musique, ma voix vient après.


Méditation de libération du transgénérationnel

Depuis le début de l’été, un travail de libération collectif important est en train d’être fait sur une des influences majeures de notre vie : notre héritage transgénérationnel. Il s’agit de l’imprégnation de l’histoire familiale, les croyances, les enfermements, les émotions souffrantes de nos ancêtres, tout ce qui, sur un plan vibratoire, n’a pas trouvé de résolution et qui continue donc à se transmettre dans les générations suivantes.
Pour accompagner ce travail, j’ai crée cet exercice méditatif pour transmuter en soi ces influences. C’est un exemple d’accompagnement pour ce travail, vous pouvez aussi l’écouter et ensuite le faire à votre façon. L’essentiel est toujours de sentir que cela provoque un changement intérieur, au niveau vibratoire.
Comme les autres travaux de libération de l’être, c’est à renouveler plusieurs fois pour être sûr que la libération est totale.


Méditation de la sécurité affective, être uni à sa Présence Divine

Méditation issue de la vibraconférence du 5 mars 2015, Méditation : la véritable sécurité affective, être dans sa Présence Divine
Cette méditation permet de sentir et de comprendre ce qu'est le véritablement sentiment de sécurité affective, celui qui permet de s'abandonner à la Vie et d'être uni à sa Divinité.
Cette méditation, issue de ma dernière vibraconférence, permet de développer en Soi le sentiment de la véritable sécurité affective qui permet un abandon à la Vie. Il s’agit de sentir que la Vie, la Source est un bon parent, je dirai même un parent idéal qui prend soin de nous à chaque instant. Nous savons en théorie que chaque instant est un instant de création, mais il s’agit de le percevoir vibratoirement pour pouvoir rester confiant dans le moment présent, pratiquer cette tranquillité de l’Être qui se sent reconnu et qui est en capacité de se reconnaître Lui-même. Et qui sommes-nous ? Des enfants de la Source, une conscience divine qui fait des expériences sur un monde en évolution, et en tant que tels, nous sommes aimés inconditionnellement. L’inconditionnel est un principe divin qu’il est difficile d’appréhender d’un point de vue humain. Cette méditation permet donc de trouver le positionnement intérieur juste pour nous souvenir de notre identité divine et pouvoir maintenir ce niveau de conscience dans notre réalité physique.
Il s’agit d’abord d’être comme un enfant confiant qui sait s’abandonner dans les bras d’un parent aimant et ensuite c’est se sentir exister de façon multidimensionnelle dans un ancrage sain  à la Terre et au Ciel.
Cet enregistrement contient aussi une haute vibration de guérison dans ce voyage de la conscience. Sachez que le feu de la Terre comme le feu du Ciel ont un puissant pouvoir de transmutation des souffrances. Utilisez-les pour votre libération et votre guérison. Comme le dirait notre ami Stéphane Colle, ça m’a mis les poils lors du montage audio. Je suis heureuse d’avoir pu être ce canal, cette ancre à la Terre qui permet de transmettre ces codes divins dans la matière. Du plus profond du cœur, je vous invite à vous donner cette même permission de vibrer votre identité divine dans ce monde pour vous épanouir et vous réaliser sur tous les plans.
Le conseil que je vais vous donner est valable pour toutes mes méditations : ce sont des protocoles qui permettent d’installer en vous de nouveaux schémas vibratoires. Elles vous aident à mettre en place en vous (à créer) de nouvelles émotions, de nouvelles sensations qui transmutent votre réalité et vous permettent de vous reconnecter à la Vie. Nous vivons dans un monde soumis à l’espace/temps, c’est-à-dire que la création n’est pas instantanée. Changer de schéma vibratoire demande donc du temps et de l’implication pour se mettre en place. Ecoutez la méditation plusieurs fois (dans le temps bien sûr) et quand vous serez en capacité de déclencher instantanément le sentiment de sécurité affective, vous n’en aurez plus besoin.


Méditation du miroir

J'ai la joie de vous annoncer une nouvelle collaboration, avec le compositeur et chanteur lyrique Patrice Michaud, qui s'est proposé de composer des musiques sur mes méditations. Ces musiques sont réalisées avec la technologie du Son Binaural, qui a pour effet de reproduire fidèlement ce qui se passe entre nos oreilles et le cerveau lorsque nous écoutons un son. Il est recommandé d'écouter l'enregistrement avec un casque.
Notre première création est une méditation sur le thème du miroir, accompagnée du morceau "Over the Sky", pour apprendre à se réconcilier profondément avec soi-même et son image. Nous vous l'offrons afin de vous faire découvrir cette technique et ses bienfaits sur le travail intérieur.
Merci de nous faire bénéficier de votre expérience par vos témoignages, afin que nous puissions nous rendre compte de vos impressions et de ce que cette création peut vous apporter.
Cette méditation à pour but de vous réconcilier profondément avec vous-même et de vous offrir de l'amour.


Méditation de libération des peurs pour s'unir à sa conscience divine

Cette méditation est extraite de ma vibraconférence du 11 septembre 2014.
C'est un exercice collectif pour libérer ses peurs et se sentir en Présence de sa Conscience.


Méditation d'ancrage à la Terre

Le temps de notre incarnation la planète Terre est notre maison, même si nous savons au fond de nous que c'est un passage, une escale dans notre voyage multidimensionnel en tant qu'Être Divin. Notre planète est un être vivant, une conscience spirituelle, comme nous, dans un autre aspect. Elle nous connaît tous personnellement, et je vous invite à la considérer comme une Mère Bienveillante, qui vit la pleine conscience, et qui se réjouit de la présence de chacun de nous, sur son corps.
Elle nous soutient à chaque instant, elle nous procure notre abondance. Exprimant la complétude, elle nous invite à accepter de recevoir Sa Présence en nous, qu'elle nous offre inconditionnellement, c'est-à-dire sans contrepartie. Comprenez que c'est un fonctionnement autre que celui des relations humaines parent/enfant, car il est basé sur la plénitude, la satisfaction, et l'accueil inconditionnel de l'être.
S'ancrer à la Terre, en faire un rituel quotidien nous permet d'aller vers davantage de lâcher-prise, de cesser de lutter contre notre incarnation. Cela nous apporte aussi de la concentration, de l'alignement, et restaure en nous une meilleure vision de la relation parent/enfant. C'est un atout pour la création quotidienne de notre vie.
S'identifier comme enfant de la Terre ne signifie pas que nous ne sommes pas adultes, au contraire, nous pouvons choisir et créer notre vie en toute autonomie, c'est simplement que nous pouvons sentir que nous avons un parent bienveillant qui veille sur nous et nous soutient dans nos réalisations. Et ce parent est là chaque jour, chaque heure, chaque seconde. Vivons cette réalité dans notre cœur, afin de nous détendre car nous sommes en sécurité dans les bras de notre Terre-mère, qui nous enlace tendrement.


La guérison de l'enfant intérieur


La guérison de notre enfant intérieur est primordiale pour notre évolution personnelle et spirituelle. Il est important de savoir que tout s'imprime dans la conscience. Après, c'est une question de mémoire. Nous sommes des consciences, et nous voyageons, à travers l'espace et le temps, dans des mondes en évolution. Notre conscience Divine, avec le support de notre âme, choisit des incarnations afin d'apprendre, d'évoluer et d'enrichir de ces expériences la Création entière.
Même si nous avons oublié ces différentes imprégnations, il est possible, en méditation, en nous reliant à notre Présence Sacrée, ou avec un accompagnant, en état modifié de conscience, de retrouver ces mémoires, afin de soigner les chocs émotionnels accumulés lors du parcours de notre âme. La première impression marquante, au début de l'incarnation, s'implante au moment de la conception, c'est à cet instant que l'âme rencontre la matière. Or, comme l'âme avait commencé à oublier ses origines de lumière en s'approchant de la densité physique, elle a été influencé par les sensations venues de l'extérieur, émises par les vibrations de ses parents humains. Souvent, l'âme, lors de la conception, confond la matière avec les émotions et le monde intérieur des parents, d'où les différentes difficultés à s'incarner, si la conception n'est pas faite en conscience et dans l'amour. A différents degrés, cela concerne tout le monde, car nous vivons dans un monde imparfait, où chacun a des limites (l'expression de l'amour conditionnel).
L'imprégnation aux émotions extérieures continue au cours de la vie fœtale, où l'âme poursuit son identification à la vibration parentale, et commence ainsi à définir ses propres perceptions du monde. La Vie n'a que le sens qu'on lui donne, et celui-ci subit les influences extérieures. La difficulté vient du fait que l'âme ne différencie pas l'extérieur de ce qui lui appartient en propre, car elle est dans un processus de fusion. L'expérience consiste justement à défusionner avec le monde des autres, pour revenir à sa propre conscience. Cet apprentissage de l'autonomie est plus ou moins difficile suivant l'histoire familiale et les croyances personnelle de l'âme, issues des vies antérieures. Il est juste effectivement de soigner tout cela, mais cela peut se faire dans le présent, dans le travail en conscience, car nous ne sommes que la résultante de nos expériences passées.
La croyance précède toujours l'expérience, donc nous avons choisi nos parents en fonction des conclusions de nos vies passées. Même sans leur souvenir nous pouvons donc guérir, car le présent est la conséquence du passé. En soignant ces mémoires, en recontactant notre enfant intérieur, nous pouvons nous libérer de ces influences et nous connecter de façon plus profonde à notre structure multidimensionnelle. Ainsi, le présent n'est plus le résultat du passé, mais un acte de création consciente issu de notre identification à notre Présence Eternelle. Il n'y a pas de miracle, c'est un travail intérieur puissant, dans le temps. Il demande patience et persévérance. En effet, notre expérience enfantine s'écoule sur plusieurs années, l'imprégnation est donc forte, et c'est par la constance, par une reliance forte à notre enfant intérieur que nous nous en dégageons.
Lorsque, dans notre présent, nous sommes parfois étonnés de réactions émotionnelles excessives, sans rapport avec la situation vécue, c'est que nous sommes dans l'activation d'une mémoire. Notre corps se souvient de situations similaires souffrantes, et s'identifie à ce passé. Ainsi, par exemple, lors d'un conflit relationnel, en fait, notre inconscient se trouve devant papa ou maman, et rejoue l'impression d'impuissance de l'enfant. C'est l'enfant en nous qui n'a pas de solution, qui vit cette impuissance, qui subit. Le savoir, retrouver le souvenir en adéquation avec la situation permet la libération de la mémoire et de sortir de la réactivité.
Le fait de devenir, par nous-mêmes, un parent bienveillant pour notre enfant intérieur est très bénéfique, à la fois pour l'adulte et pour l'enfant en nous. En effet, sentir qu'on a ce pouvoir d'entrer vibratoirement en relation avec l'enfant permet à l'adulte de s'affirmer, de croire en lui, et cela aide l'enfant à grandir, à venir s'unir à l'adulte. C'est une réconciliation profonde en Soi, un retour vers l'Unité de l'Être. Cela peut commencer de façon très simple, par une intériorisation. Tournez votre attention en vous, dans votre cœur, et allez y chercher la présence de votre enfant. Le plus important ce n'est pas de le voir, c'est de le sentir. Puis approchez-vous doucement de lui, en tant qu'adulte, et parlez-lui. Dites-lui que vous êtes là pour lui, que vous le comprenez, que vous l'aimez, et que vous allez l'aider. Vous êtes venu le soutenir, devenir un bon compagnon pour lui. Ecoutez ses doléances, ses interrogations, enseignez-lui la sagesse et la compréhension de l'adulte, afin de créer cette réconciliation profonde avec la vie et le détachement des identifications extérieures.
Je vous propose une méditation audio pour vous aider à recontacter ou approfondir ce travail de reconnexion à votre enfant intérieur. Bonne écoute !


Méditation de l'ouverture du cœur

Embrasser la réalité de l'amour de Soi
Cette méditation a pour but d'apprendre à placer son attention dans son cœur, afin de ressentir de l'amour pour Soi, afin de s'accueillir et de vibrer au-delà des raisonnements du mental.
Il est certain que nous pouvons vivre aujourd'hui des situations émotionnelles extrêmes, car nous sommes sollicités, en plus de nos histoires personnelles, par l'influence des feux cosmiques, qui nous demandent une épuration de notre être de plus en plus profonde, ainsi qu'une intégration toujours plus puissante de la Lumière. Il n'y a pas d'échappatoire possible, tout le monde est concerné par le processus ascensionnel.
Il y a peu, nous franchissions le portail de cette nouvelle réalité, où le règne de l'homme s'est achevé pour faire place au règne de Dieu. J'entends par là, non qu'il nous faille nous soumettre à une autorité extérieure à nous, mais simplement naître à nouveau (reconnaître) notre filiation divine et nous souvenir de notre véritable identité.
Ainsi, les lois divines, basées sur l'Unité et non la séparation, sont la tolérance, le respect, la paix, l'amour, la joie, le pardon, la transmutation, l'acceptation et la miséricorde sont de nouveaux actives, et les règles issues de la dualité ne sont plus permises. Avec d'autres mots, cela signifie que tout ce qui n'est pas aligné sur l'Amour de Soi ne fonctionne plus.
Or, je vois que de nombreuses personnes témoignent d'un profond mal-être, même lorsqu'elles font un travail intérieur et spirituel. Le bien-être ne peut venir que d'un positionnement juste, basé sur la conscience multidimensionnelle. Sur les plans de la conscience, bien au-delà de l'identification humaine, nous avons choisi de venir sur cette planète, en ce moment. Nous avons donné notre accord pour cela. Vivre son quotidien en traînant des pieds, dans la frustration, la colère, le refus, c'est un reniement de soi-même. Chaque fois que vous vous laissez envahir par les émotions invalidantes, vous oubliez qui vous êtes vraiment. Je ne dis pas qu'il ne faut par ressentir d'émotions, mais il faut apprendre à les maîtriser. Cela se fait en devenant l'observateur de celles-ci, et en les laissant s'écouler hors de vous, sans les juger. C'est ressentir de l'amour pour vous malgré votre tristesse, votre colère ("je me choisis, malgré ma tristesse", "je ressens de l'amour pour moi, même si je suis en colère"...).
Dans la nouvelle réalité qui se met en place aujourd'hui, sur cette planète, il nous est demandé d'incarner l'être humain divin adulte et autonome. C'est vibrer, depuis notre cœur, les lois divines. Cela demande d'être dans la responsabilité de sa vie et de ses créations. C'est vivre en conscience en se choisissant à chaque instant. C'est accepter ses imperfections humaines et sa conscience divine, avec tolérance et bienveillance. Et c'est l'ouverture toujours plus importante du cœur qui permet tout cela. Jacques Prévert disait : "le mental ment monumentalement". Il faut laisser tomber les raisonnements de la tête pour entendre le résonnement du cœur, qui vibre votre vérité et votre réalité.
Il est sûr que les temps sont inconfortables, par ces profondes mutations intérieures. Mais ils peuvent s'écouler paisiblement, chacun a le pouvoir de choisir cela, en se validant et s'honorant, en exprimant de la gratitude pour la Vie. C'est faire l'exercice de placer, le plus souvent possible, toute son attention dans son cœur. Je vous propose, pour trouver ce chemin, ou le renforcer, une méditation audio, accompagnée du mantra de la grande compassion "Om Mani Padme Hum", par Michel Pépé.
Il existe aussi une merveilleuse fleur de Bach, Holly, qui vibre le principe de l'amour. Les fleurs de Bach participe au rééquilibre émotionnel. Holly, le houx, qui est aussi la fleur de Noël, permet de dégager tout ce qui n'est pas amour dans notre cœur (2 gouttes dans un peu d'eau, 5 fois/jour).
La fleur de houx, pour le docteur Bach, est la fleur de l'ouverture du cœur. Homonyme du mot anglais "holy", c'est-à-dire "saint, sacré", le houx symbolise, dans les pays anglo-saxons, en tant qu'arbre de Noël, la renaissance de l'amour dans notre cœur. La quintessence de Holly représente le principe de l'amour divin qui embrasse tout, qui maintient notre monde et qui dépasse de loin le raisonnement humain. Cet amour est notre véritable élixir de vie, la plus grande force de guérison, le moteur le plus puissant, la vérité éternelle, la conscience de l'unité. Si nous sommes baignés dans le fleuve d'amour, si nous vivons dans l'état de Grâce, le cœur est ouvert et nous nous rendons compte que nous sommes tous frères et sœurs.
Dans l'état négatif de Holly, le cœur se durcit, l'être se sent douloureusement isolé et séparé des autres... et pourtant, en venant au monde, chaque être voudrait donner et recevoir de l'amour.
Comme l'amour est une puissance impétueuse, sa face sombre s'exprime aussi par des sentiments violents : rage, agressivité, haine, mauvaise joie, jalousie, vengeance, envie. Ces sentiments peuvent être conscients ou inconscients. C'est pour cela qu'il est très important de reconnaître en soi ces sentiments négatifs, mais profondément humains, car ils sont le miroir de nos besoins les plus profonds. Dès qu'une de ces émotions fait surface, ne pas hésiter à prendre cette quintessence florale, car, comme nous le rappelle le docteur Bach : "Holly nous protège de tout ce qui n'est pas amour. Holly déverrouille le cœur et nous rattache à l'amour divin."
source : "Manuel complet des quintessences florales du docteur Bach", de Mechthild Scheffer.
Je vous souhaite une bonne écoute et une belle pratique de l'Amour Compassion, en vous.


Ancrage au cœur de cristal de la Terre et du Ciel

Cette méditation permet de s'ancrer facilement au cœur cristallin de la Terre et du Ciel, afin de se tenir dans sa verticalité. C'est un bon exercice, à renouveler ensuite tous les jours.
Être dans l'équilibre, c'est vivre dans son cœur, mais aussi de façon verticale, avec un ancrage sain aux énergies Christ-allines de la Terre et du Ciel. C'est accepter de recevoir en Soi par sa détente et son abandon, la Présence bienveillante et amoureuse de notre Terre-Mère et de notre Père-Ciel.
Il s'agit donc de vivre en conscience, les deux pieds sur Terre, et la tête dans le Ciel. C'est le signe d'une structure énergétique saine, qui permet de nous reconnaître dans notre identité multidimensionnelle, enfant de la Terre, enfant du Ciel, enfant de l'Univers. Le terme enfant n'enlève rien à notre attitude d'adulte, il signifie simplement que nous avons une famille, et que nous appartenons à un Univers que nous découvrons beaucoup plus grand que ce que nous croyions jusqu'ici. Ainsi, symboliquement, et pour parler en des termes que le mental humain peut intégrer, nous avons un Père (le Ciel) et une Mère (la Terre). Ce sont des parents responsables et aimants pour notre conscience, notre âme et notre corps, et si nous le leur permettons, ils veillent tendrement sur nous, à chaque instant, nous fournissant tout ce dont nous avons besoin pour nous sentir bien.
Cet ancrage facilite aussi le centrage, ainsi que l'autonomie vibratoire. Nous ne cherchons pas notre source de reconnaissance à l'extérieur de nous, dans la famille ou la société, mais à l'intérieur, à la Source. Nous trouvons le positionnement juste dans notre verticalité : je suis, je m'intériorise, je reçois, je me sens aimé. Ensuite, nous pouvons nous mettre en mouvement, dans notre horizontalité : je fais, je m'exprime, je donne, j'aime.
L'exercice d'ancrage s'effectue assis ou debout. Il n'est pas nécessaire d'y passer beaucoup de temps, l'essentiel est de le faire en conscience et de ressentir la connexion avec la Terre et le Ciel. Vous imaginez donc, depuis votre chakra du cœur, un tube de lumière qui descend jusqu'au cœur cristallin de notre Terre-Mère, puis vous permettez à ces énergies de venir dans votre cœur, avant de se répandre dans tout votre corps. Passez un temps à ressentir cette communication consciente qui se réalise entre la Terre et vous. Puis, remettez votre attention dans votre chakra cardiaque, et visualisez votre tube de lumière monter jusqu'au cœur de cristal du Ciel, jusqu'au soleil central de notre galaxie, Alcyone. Sentez comme votre présence est reconnue et validée, puis laissez toute la Lumière du Ciel descendre dans notre tube de lumière et venir dans votre cœur, dans votre être, s'unir aux énergies de la Terre.
Vous pouvez aussi faire de cet exercice une méditation, en passant du temps dans cette reliance verticale, en communiquant en conscience avec notre Terre-Mère et notre Père Divin. Il est bon d'en faire une pratique quotidienne, afin d'être centré et rempli dès le début de la journée. Je vous propose un fichier audio de cette méditation afin de vous familiariser avec elle, et de pouvoir la reproduire facilement.


Instaurer en Soi le modèle de parents divins


(Suite de la guérison de l'enfant intérieur)

Cette méditation s'inscrit comme la suite de la guérison de l'enfant intérieur.Symboliquement, depuis notre perception, la Vie est représentée par le Ciel, le Père Créateur, et la mère Divine.
Comme je l'ai souvent répété dans mes différents articles, nous vivons la dichotomie de la conscience divine et de l'expérience humaine. Aujourd'hui, notre retour à l'Unité nous invite à la réconciliation de ces deux aspects de notre être, ou plus précisément de dissoudre notre expérience humaine dans notre conscience divine afin de redécouvrir notre multidimensionnalité.
Lorsque nous adoptons le point de vue de notre expérience humaine, nous sommes soumis au mental linéaire. Celui-ci est donc horizontal et n'a pour point de référence que ce qu'il a déjà expérimenté. C'est pour cela que nous ne reproduisons que ce que nous connaissons. Si nous désirons vivre une nouvelle expérience, il faut commencer par la créer, grâce à l'imagination personnelle qui va nous amener à vivre de nouvelles émotions intérieures pour implanter en nous un nouveau concept.
Donc nous avons en nous un modèle parental imparfait, ce qui est tout à fait normal, car nous étions jusqu'à présent soumis aux règles d'un monde limité. Nos parents ont  fait de leur mieux, avec leur vision du monde et leurs croyances ancestrales. Et nous avons repris le flambeau transgénérationnel et l'influence sociale de la même manière. Nous sommes une des première génération à effectuer ce travail de libération de la conscience, grâce à l'évolution sociale et économique libératrice (sachons reconnaître nos privilèges).
Cependant, pour retrouver notre liberté d'être grâce à notre reconnexion spirituelle et pour nous sentir aimés et soutenus inconditionnellement, il est nécessaire de créer, en Soi, une nouvelle réalité dans laquelle nous sommes validés et reconnus par des parents idéaux, divins, ce qui nous amènera à ressentir que la Vie nous soutient continuellement. Cela n'enlève rien à la valeur de nos parents humains, il s'agit maintenant de nous Unir dans notre conscience divine dans laquelle nous vivons enfin la complétude.
Symboliquement, depuis notre perception, la Vie est représentée par le Ciel, le Père Créateur, et la mère Divine dont une représentation est notre Terre-Mère. Il y a plusieurs bénéfices à pratiquer cette reconnexion à l'idéal parental : cela continue à soigner notre enfant intérieur afin qu'il puisse s'unir à l'adulte, cela équilibre en nous le masculin et le féminin pour nous ramener vers l'androgynat intérieur et cela nous permet de retrouver une Foi sans faille, car nous nous sentons aimés et acceptés inconditionnellement.
Je vous offre donc cette méditation guidée comme un protocole pour retrouver votre véritable liberté intérieure et votre autonomie affective. Je vous invite par la suite à vous servir de cet exemple pour créer votre propre modèle parental (masculin/féminin) idéal.



ET NE VOUS LAISSEz PAS ABBATTRE ! Voyez ICI

Des textes nouveaux presque toutes les semaines ou plus !
Dernières interventions sur le site : 6 juin 2018
Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω Déconnection
Merci, je ne demande rien de spécial,
un don étant un élan du cœur.
CSS Valide !

Reprises des encodages d'affichage pour moins de ☻ ☺ ▒ sur les écrans ! Mais si ça arrive encore, prévenez-moi en m'indiquant la page concernée, merci !