banniere-ghu-JD.jpg page index
Nous sommes en . bzh le Lundi 11 Decembre 2017
Bonne soirée ! Il est 19 heure 57. Bienvenue sur mon site. Bonne lecture.
Connectez-vous, merci.
Un principe simple : "quand tout le monde pense la même chose... c'est que plus personne ne pense !"

Menu des "Investigations" dans ce monde qui bouge



Quelques liens vers internet



titre : Les spirales de la vie -=- Auteur premier du texte : Jacques DUSSIN
Première édition : 1993 - D'après mes lectures !-=- Dernier correctif : 2001 + 2013 + 28-07-2017

LA CONTITUTION SPIRALÉE
ou
LA VIE EN SPIRALES

Tous les phénomènes sans exception qui surgissent et disparaissent au sein de la Source sont constitués sous forme de spirales. La structure des galaxies ou des atomes, le mouvement du vent ou des eaux, la croissance des plantes et des animaux, l´homme, avec ses structures physiques, mentales et spirituelles en forme de spirale apparaît et disparaît sur ce modèle.

Tout suit ce modèle universel de la spirale.

Le développement de la constitution humaine comme l´évolution physique mentale et spirituelle suit généralement différents schémas de mouvements, mais partout existe la spirale de la Source.

OBSERVONS-NOUS NOUS-MÊME

1- Notre environnement :

Des énergies antagonistes et complémentaires structurées sur le modèle spiralé suivent un développement logarithmique. C´est par le mouvement spiralé de ces forces d´énergie, que le monde, tout en vibrations et énergies produit les phénomènes de notre environnement. Les atomes sont constitués de plus ou moins multiples spirales complexes. C´est le mouvement spiralé de ces molécules qui fait apparaître le monde de la nature, constitué de terre, d´eau et d´air, comme on peut le voir dans le déplacement apparent des galaxies, dans les courants d´eau, les mouvements du vent, la vie en général. Toutes les vies biologiques, espèces animales, végétales, se développent sur le modèle spiralé. Nous l´observons dans la croissance des racines, des troncs, des branches, des feuilles et des fleurs, ainsi que dans la formation des organismes cellulaires tels que les muscles, les os, les organes, les glandes, de mme que les fonctions digestives, respiratoires, circulatoires, excrétoires et nerveuses d´un corps animal.

2 - La période de préconception

Lorsque nous absorbons de la nourriture par le système digestif, elle est adaptée par nos organes et composants, puis distribuée à travers tout le corps par notre sang, des lymphes et des autres fluides corporels. Ces fluides circulent sous forme de spirales que l´on peut observer depuis longtemps. Brièvement nous disons que cette nourriture, devenue sang et liquides corporels, est transformée en différentes cellules reproductives et constitutives du corps. Elles le sont sous forme de spirales qui se rassemblent aux autres pour former les organes compacts et denses, les tissus et les muscles. Dans les organes de reproduction que sont les testicules et les ovaires, les cellules reproductives, follicules, forment, par une spirale centrifuge, le sperme chez l´homme, et par une spirale centripète l´ovule chez la femme. Tandis que l´ovule et le spermatozoïde émettent des vibrations sous formes de modèle spiralé vers le milieu environnant, alors qu´ils s´attirent l´un vers l´autre dans l´utérus de la femme, leur mouvement décrit aussi une spirale, dont les déplacements sont augmentés par leur propre rotation.

3 - La période fœtale et embryonnaire


Des informations CAPITALES ICI

Vous pouvez cliquer pour aller lire plus tard,
cela ne perturbera pas cette page !


La première phase ­ 7 jours

De la fécondation jusqu´à l´implantation au plus profond de l´utérus. Pendant cette période, l´ovule fécondé se divise en plusieurs cellules, suivant une progression logarithmique de 1 à 2, 2 à 4, 4 à 8, 8 à 16 ; et cette multiplication des cellules suit un mouvement spiralé associé à une rotation de l´œuf sur lui-même et des changements de direction de son axe.

La deuxième phase ­ 21 jours :

De l´implantation jusqu´à la constitution du système général. C´est pendant cette période que se forment :
- le système interne qui deviendra ensuite les systèmes digestif et respiratoire qui adopteront un mouvement spiralé de croissance qui s´étendra d´une façon centrifuge,
- le système périphérique qui deviendra le système nerveux, grandissant selon des forces contractantes centripètes
- le système central, qui deviendra les systèmes circulatoire et excrétoire qui seront constitués ultérieurement par un mouvement de spirale qui s´insèrera entre les deux systèmes principaux.

Les mouvements spiralés ne s´appliquent non seulement à chaque système, mais sont le schéma de relation entre ces trois systèmes majeurs [ interne - périphérique - central ] constitués en couches pendant cette période et connectés entre eux par les extrémités, formant un ensemble.

La troisième phase ­ 63 jours :

C´est la période de formation des organes, des glandes et des structures principales. En périphérie des systèmes décrits succinctement ci-dessus viennent se former pendant cette période les futurs organes et glandes et autres structures essentielles du corps. Tout se développe sur un modèle de spirale, résultat, soit de la force centrifuge, soit de la force centripète.
La force centrifuge crée des formes plus malléables et creuses telles que le gros intestin, l´intestin grêle, l´estomac, la vésicule biliaire et la vessie, tandis que l´autre, centripète, crée des formes plus compactes telles que les poumons, le cœur, la rate, le foie et les reins. Ces organes, constitués par le mouvement spiralé de l´énergie, sont élaborés en plusieurs couches.

La quatrième phase ­ 189 jours :

La période du développement général jusqu´à l´accouchement. Pendant cette période, les systèmes, organes, glandes et structures essentielles du corps, ainsi que les éléments et fonctions annexes continuent à se développer jusqu´à leur formation complète à la fin des 280 jours de période embryonnaire. Pendant toute cette période, l´embryon ne cesse de bouger, alternant les mouvements rapides et lents. De plus, il bouge suivant la forme d´une spirale engendrée par une rotation des changements d´axe. C´est lors de ces mouvements en spirales, bien ordonnée que l´embryon trouve l´équilibre entre sa tête et son corps, la droite et la gauche, l´avant et l´arrière, l´intérieur et l´extérieur ainsi que dans le fonctionnement de ses organes, systèmes et glandes, et la circulation des liquides corporels. Les tendances antagonistes mais complémentaires yin et yang sont bien équilibrées pour former un tout disposé pour la naissance.

Durant cette période se déterminent que les tissus et les parties musculaires attirent les protéines et les graisses, tandis que les os attirent les minéraux.

4 - La période de la petite enfance

Alors en prolongation des précédentes réactions mécaniques et sensorielles, nous élargissons les dimensions de notre espace d´une façon logarithmique tandis que notre posture évolue vers la station debout à travers les étapes des amphibiens, des reptiles, des mammifères et des singes. Cette croissance du corps est le reflet d´un mouvement spiralé: lorsque nous nous penchons en avant, nous contractons le corps en spirale; et lorsque nous étirons le corps, nous déroulons la spirale. De même, lorsque nous contractons les bras nous formons des spirales, et lorsque nous les étendons, nous déroulons la spirale. Lors de la respiration, l´inspiration et l´expiration engendrent des déplacements d´air spiralés et opposés lorsque celui-ci passe par les narines. Lorsque nous avalons des aliments ou des liquides, leur mouvement de descente forme un mouvement spiralé opposé à celui des urines ou des selles.

5 - L´enfance

Pendant l´enfance, qui s´étend depuis le moment de la posture verticale jusqu´aux set ans, notre mouvement physique s´active suivant un modèle de spirale qui va de la contraction à la dilatation. Dans le même temps, les facultés psychologiques ainsi que le cours de la pensée se développent en spirale. Pendant cette période la présence d´appuis solides est cruciale. L´enfant a besoin de se savoir aimé pour pouvoir se construire complètement.

Observons quelques-unes de nos attitudes. Lorsque, dans la journée nous sommes debout, nous avons tendance à tendre complètement nos spirales corporelles en gardant une posture généralement bien droite, et la nuit, pendant le sommeil, nous avons tendance à la contraction, rassemblant les jambes et la tête vers l´intérieur. Lorsque nous courons, mouvement rapide, nous avons tendance à donner une forme plus ramassée à notre spirale et lorsque nous nous reposons nous la détendons en allongeant les jambes, les bras et le corps entier dans une position relaxante.

Après la période de la petite enfance, pendant laquelle nous développons notre conscience sensorielle et sentimentale, nous continuons à développer notre conscience intellectuelle. Elle croît et fonctionne suivant une spirale vers une plus large dimension de l´environnement extérieur sous la forme de l´imagination, de la spéculation, de l´évaluation, des suppositions et autres facultés que nous appelons cognitives.

Chacun de nos mouvements physiques ainsi que nos activités psychologiques épousent une forme spiralée, soit d´expansion centrifuge, soit de contraction centripète, soit dans le sens des aiguilles d´une montre, soit dans le sens contraire, qui sont les mouvements spiralés de l´énergie et des vibrations.

6 - L´âge adolescent

C´est durant cette période que tout être vivant doit savoir se séparer de ceux qui lui ont permis de venir sur terre. Il doit pouvoir le faire en toute lucidité et sans violence pour lui ni pour les autres.

C´est l´époque importante des "rites". Et de tout ce qui est qualifié de traditionnel, de conventionnel, d´héréditaire, et de tas d´autres qualificatifs qui dépeignent de moins en moins bien ce que sont les rites de passage de l´âge enfant à l´âge adulte.

Pourtant il est clair que l´enfant dont la vie dépend de l´adulte qui le nourrit, devra savoir vivre de lui-même sans recours de qui que ce soit, pour que la spirale puisse se développer convenablement.

7 - L´âge adulte

L´âge adulte s´étend entre la fin de l´adolescence et l´âge approximatif de 50 ans, lorsque la ménopause survient chez la femme. Vous avez noté que la fin de l´adolescence n´est pas la même pour tout le monde. Certains individus ne quittent jamais l´adolescence, ne passent pas par la case adulte.

Pendant cette période, la croissance physique s´arrête mais le développement psychologique et spirituel se poursuit,La Source théoriquement

Cette évolution qui succède au développement psychologique de l´étape précédente se déroule suivant une spirale logarithmique. En plus de notre conscience matérielle, sensorielle, sentimentale et intellectuelle qui continuent à s´affiner, les concepts sociaux s´inscrivent dans notre conscience à travers les relations que nous vivons.

Cet éveil social contribue à poursuivre une conscience philosophique et idéologique plus évoluée qui permet la compréhension de la société dans laquelle chacun est plongé, mais également de la vie de l´univers dans son entier. L´intérêt que nous portons à nos préoccupations personnelles s´étend alors à celles de notre famille et du groupe auquel nous appartenons, et plus encore, aux problèmes de la communauté et de la société, jusqu´à toucher le monde entier. La compréhension philosophique et idéologique commence par notre vécu personnel en relation à autrui et à notre environnement direct ou non. Elle se renforce ensuite par notre intérêt pour la destinée de l´humanité et évolue vers une compréhension de l´univers, incluant le visible et l´invisible, le matériel et le spirituel, le physique et le mental, les mondes finis et infinis, les questions fondamentales : "pourquoi sommes-nous ici ?" , "D´où venons-nous ?" "Et où allons-nous ?" "Quel est le but de la vie ?" "Qu´est-ce que l´amour, la justice, la paix, la liberté ?" "L´univers se déplace-t-il dans une direction donnée ?" "Existe-t-il un ordre universel qui règle tous les phénomènes qui apparaissent ?"

Cette évolution continue à se parfaire sur un mode logarithmique, élargissant nos dimensions du temps et de l´espace. nous est accessible

Parfois, parallèlement, pendant cette période, l´accumulation matérielle suit la même expansion. D´une façon générale il semble que l´accumulation de biens aille à un rythme différent de la création des contacts humains et que l´élargissement ces derniers soit moins rapide que le développement de la conscience. Mais ceci est une approche personnelle que je n´ai pas encore approfondie.

Ces (trois) phases de développement constituent les trois orbites internes, centrales et périphériques de la spirale logarithmique qui représente le développement total de la vie humaine pendant cette période. Dans ce type de croissance, on retiendra qu´une grande vitesse d´accumulation matérielle entrave le développement des deux autres aspects, à savoir les contacts humains, et la conscience.

Source

8 - L´âge mûr

La période de vie qui commence vers la cinquantaine est ce que l´on appelle l´âge mûr, étape clé dans l´accomplissement de la vie. Nous affinons toujours notre conscience sociale, philosophique et idéologique suivant un mode logarithmique. La conscience spirituelle et cosmologique qui permet de reconnaître notre vie comme un passage intermédiaire dans le long voyage qui a commencé dans la et qui a pour terme la Source. Nous comprenons alors que le long voyage de la vie est un passage entre les innombrables manifestations finies. C´est pendant cette étape de la vie que nous pouvons réaliser le vrai bonheur grâce au développement de notre conscience spirituelle et cosmologique.

Notre vie matérielle ainsi que nos relations avec les gens et les autres êtres s´ajustent naturellement du fait de cette conscience spirituelle et cosmologique de la vie éternelle.

9 ­ La fin de vie terrestre

Vers la fin de la vie, le développement physique ou matériel non seulement décline, mais s´appauvrit. Nos rapports humains et sociaux se raréfient également mais par contre le développement de notre niveau de conscience continue constamment.
Ce que l´on appelle "la mort" est le moment où notre conscience n´a plus besoin de notre corps physique pour exister, puisque la vie n´est pas "séparée".
C´est l´ombre de la vie terrestre. Et parfois les ombres, comme les fantômes, font peur.
Revenons à la réalité et taisons la peur pour rester dans la vraie réalité.
L´état de 'mort' n'existe que dans la pensée qui l'accueille.

10 - La période d´après vie terrestre

Paradoxalement pour nous vivants, la décomposition effective de la constitution physique accélère le processus de croissance. Certains constituants tels que les organismes cellulaires retournent au monde originel des éléments en se différenciant et en se répandant dans le sol, l´eau et l´air. D´autres, tels que les vibrations, les ondes et les radiations qui se sont manifestées sous forme d´énergie physique et mentale, retournent et se répandent dans leur monde originel.

Tout retourne à la Source.

Ce qui composait notre conscience subsiste sous la forme d´une masse de vibrations et continue d´exister en tant qu´esprit ou âme (à vous de vous choisir un mot.). Cette masse se reforme en différentes longueurs d´ondes, et peuvent influencer les souvenirs, les images et les pensées de ceux qui, encore vivants, sont à l´écoute. Ces existences vibratoires continuent à se dissoudre et à se fondre dans des dimensions très grandes, et retournent à la Source.

OBSERVONS PLUS LARGEMENT

Les influences environnantes composées des conditions climatiques et météorologiques, des particularités géographiques, des conditions atmosphériques, ainsi que des influences planétaires.
L´état de la qualité traditionnelle, biologique, psychologique et héréditaire reçue de nos parents et ancêtres.
La quantité et la qualité de la nourriture absorbée pendant notre vie, jour après jour, qui déterminent nos aptitudes et nos tendances physiques, mentales et spirituelles.
Le milieu social, qui intègre les différentes relations avec les autres, la nature de la civilisation et de la culture qui nous entourent.
Ainsi, pour être en bonne santé et heureux, il paraît pour certains indispensable de régler la vie quotidienne selon des principes macrobiotiques, alliant à un régime alimentaire des exercices physiques, mentaux et spirituels. Pour d´autres l´harmonie avec la Source est suffisante. Que ces influences soient positives ou négatives, chacun de nous a la liberté de composer avec ces influences par l´initiative du libre arbitre.

CONCLUSION

J´ai traité ici, tout de même rapidement, même si je pense avoir été assez large d´esprit pour laisser toutes les portes ouvertes afin que vous puissiez y rentrer ou en sortir là où vous ressentiez des affinités ou des gênes.


Haut de page
Recherches sur le site. ω Sommaire© ω ® ω Lexique ω DÉconnection

Reprises des encodages d'affichage pour moins de ☻ ☺ ▒ sur les écrans ! Mais si ça arrive encore, prévenez-moi en m'indiquant la page concernée, merci !


Merci, je ne demande rien, un don étant un élan du cœur.

CSS Valide !

Une totale refonte de ce site a été réalisée !
De nouvelles rubriques vous sont donc proposées.
Qu'en pensez-vous ?
Merci de votre réponse
par le forum ou en direct . !


.